Après Facson Perrine, porte drapeau du kick-boxing rodriguais et qui se trouve actuellement en Hongrie pour la Coupe du monde, deux autres jeunes montent en puissance. En effet, selon l’entraîneur rodriguais Jean-Claude Spéville, Linley Perrine et Alexander Spéville, ont tout deux été présélectionnés en vue de la Coupe du monde juniors de la WAKO (World Association of Kick-Boxing Organization) de 2014. Une présélection qui n’est pas une surprise en soit puisque cela fait un moment que les deux tireurs ont commencé à montrer le bout du nez.
Alexander Spéville (-51 kg), 14 ans et qui n’est autre que le fils de Jean-Claude Spéville, a remporté le titre de champion de Maurice jeune pour la troisième année de suite. Il compte également un titre dans le tournoi inter-régions de décembre dernier, à Mahébourg. Linley Perrine (-57 kg), 15 ans, est, lui, deux fois champion de Maurice et compte une deuxième place lors des inter-régions. Les deux jeunes ont affirmé à Week-End que c’est une grande fierté d’avoir été présélectionnés. « Nous savons que le chemin est encore long pour avoir une place en sélection. Pour cela, il va falloir qu’on continue à travailler avec le même sérieux et la même détermination », ont-ils déclaré.
Pour les deux jeunes, le championnat national, tenu il y a un peu plus de deux semaines, à Olivia, dans l’Est de l’île, a été difficile avec la présence de bons tireurs. Toutefois, ont-ils ajouté, c’est le fait d’avoir bénéficié d’une préparation qui leur a permis de faire la différence. « Nous remercions nos parents, nos sparring partners et amis, nos entraîneurs, la Commission des Sports, le comité régional et la fédération pour leur soutien. Notre objectif est de représenter Maurice à la Coupe du monde juniors et de réaliser une bonne performance », ont-ils fait remarquer.
Pour l’entraîneur Jean-Claude Spéville, la présélection de ces deux tireurs est une très bonne chose pour le kick-boxing rodriguais. Il dira que ces derniers ont fait beaucoup d’effort et de sacrifice pour arriver à ce niveau. « Nos jeunes s’entraînent à la raison de trois fois par semaine sous la véranda du centre de jeunesse de Malabar avec des séances de deux heures, alors que deux fois le matin, ils ont des séances d’endurance de deux heures et demie sur le terrain de football de Grande Montagne », a-t-il expliqué. Selon lui, les jeunes Rodriguais sont très enthousiastes et motivés à pratiquer cette discipline.
Jean-Claude Spéville se réjouit même de l’achat d’un ring pour les sports de combat par la Commission. Selon lui, l’apport de ce ring a permis à cette discipline de prendre encore de l’ampleur. « Travailler à même le sol est complètement différent que sur un ring. Sur le ring, le tireur s’adapte  mieux et trouve plus facilement ses repères. A notre niveau, on arrive plus facilement à faire des réajustements et à recadrer nos tireurs. Nous avons d’ailleurs eu la preuve grâce aux performances enregistrées aux championnats nationaux avec deux entrées seulement », a-t-il indiqué.
Un ring pour les sports de combat
Dans cette optique, l’entraîneur rodriguais n’a pas manqué de saluer les efforts consentis par le Commissaire des Sports, Ismaël Vallimamode, depuis son arrivée à la tête de cette commission. « Nous tenons à remercier le Commissaire Vallimamode pour tout son soutien au kick-boxing et au sport rodriguais en général. Dès son arrivée, il nous a offert des équipements à la hauteur de Rs 150 000 et le mois dernier, il a mis un ring à la disposition des sports de combat. Nous remercions aussi la fédération et le comité régional pour leur soutien », a avancé Jean-Claude Spéville.
Pour ce dernier toutefois, l’absence d’une salle d’entraînement pose toujours problème. Car à ce jour, et ce depuis des années, les tireurs s’entraînent sous la véranda du centre de jeunesse de Malabar où les conditions ne sont pas appropriées pour la préparation des tireurs. « Nous sommes exposés aux intempéries et qui plus est, les obstacles en béton constituent un danger. Nous sommes infiniment reconnaissants envers la commission qui nous a promis une salle permanente. Nous souhaitons fortement que les démarches se concrétisent, afin que nos tireurs puissent s’entraîner dans de bonnes conditions. »
A noter que le comité régional allait se rencontrer, hier au centre de jeunesse de Malabar, pour discuter de la tenue d’une compétition pour la fin du mois de juin. Une compétition qui servira de préparation pour les tireurs qui participeront à un échange international prévu à la fin du mois de juillet, à Maurice.
Par ailleurs, les différents vainqueurs du championnat national jeunes tenu récemment à Olivia sont Riley Appadu de Vacoas (poussins -30 kg), Emilio Tancrel de Mahébourg (benjamins -27 kg), Cédric Matelot de Flacq (benjamins -42 kg), William Bouton de Flacq (cadets -48 kg), Alexander Spéville de Rodrigues (cadets -51 kg), Linley Perrine de Rodrigues (cadets -57 kg), Cédric Sooprayen-Pillay de Flacq (-63.5 kg), Fabrice Dinally de Port-Louis (juniors -51 kg), Atish Kurtoo de Pamplemousses (juniors -57 kg), Didier Capilaire de Port-Louis (juniors -60 kg), Jordan Mathieu de Pamplemousses (juniors -63.5 kg), Laurent Samson de Pamplemousses (juniors -67  kg) et Jérémy Rabais de Flacq (juniors -75 kg)