Cédric Dinally a étalé toute sa classe pour décrocher la médaille d’or lors de la 22e édition de la Coupe du Monde juniors de kick-boxing. À Budapest en Hongrie ce week-end, le jeune tireur de la catégorie -54 kg en low-kick a surclassé ses adversaires en demi-finales et en finale, en s’imposant à chaque fois par K.O. Par contre, Annaëlle Coret, engagée en -56 kg en style K1, s’est inclinée en demi-finales et se contente de la médaille de bronze.
Après avoir dévoilé un certain potentiel lors de la Coupe des Nations l’année dernière, Cédric Dinally a cette fois fait feu de tout bois au cours de cette compétition internationale. Face au Hongrois Larion Nagy en demi-finales samedi, le tireur de Roche-Bois a fait la différence à la deuxième reprise. Lors de la finale disputée hier après-midi, Dinally a trouvé sur sa route le Moldave Vladimir Filipov. Tout en misant sur des enchaînements pieds-poings, il a envoyé son adversaire une première fois au tapis lors de la deuxième reprise. Il a récidivé quelques secondes plus tard, et l’arbitre a alors mis un terme au combat. À noter que cinq tireurs étaient engagés dans cette catégorie.
De par ce succès, Cédric Dinally succède à William Bouton, vainqueur dans cette catégorie lors de la dernière édition. Toutefois, il ne pourra participer aux prochains championnats du monde juniors car il aura dépassé la limite d’âge en août. Quant à Annaëlle Coret, elle a été contrainte d’évoluer en K1 en raison d’un manque de participantes en low-kick. De ce fait, elle s’est inclinée aux points face à l’Israélienne Yulia Sachkov, qui décrochera l’or par la suite. Elle aura toutefois l’occasion de se racheter lors des championnats du monde prévus en Irlande.
La délégation mauricienne, comprenant également l’entraîneur national, Judex Jeannot, regagne le pays demain.