La firme de construction PAD&Co, dirigée par Philippe Hao Thyn Voon, a soutenu le déplacement des tireurs Fabrice Bauluck et Facson Perrine, qui se sont rendus ce matin en Hongrie. Les deux athlètes iront défendre les couleurs mauriciennes à la Coupe du Monde, qui se tiendra du 15 au 26 mai.
Dans son allocution, Philippe Hao Thyn Voon, qui est aussi président du Comité olympique mauricien (COM), a déclaré qu’il ne pouvait rester insensible devant la demande de la Fédération mauricienne de kick-boxing et disciplines assimilées (FMKBDA). « Nous avons sympathisé avec les deux tireurs, qui ont déjà fait flotter le quadricolore à plusieurs reprises », a-t-il soutenu.
Fabrice Bauluck a en effet été double champion du monde juniors, alors que Facson Perrine a déjà remporté une Coupe du Monde en Hongrie l’année dernière. Philippe Hao Thyn Voon a aussi offert des équipements, des gants, des sacs de sport et des survêtements aux deux sportifs. « Nous leurs avons aussi donné un peu d’argent de poche. »
Le directeur de la firme PAD&Co a aussi déclaré que la compagnie a toujours été dédiée aux sportifs. « Les sportifs auront toujours une place dans l’entreprise. » En témoignent les Rs 5 M dépensées annuellement en termes de salaires et autres aides financières. « Nous employons beaucoup de sportifs. Et la compagnie a été bâtie dans l’esprit sportif », a fait ressortir Philippe Hao Thyn Voon.
Maintenant, il espère voir les deux tireurs revenir au pays avec les honneurs. « Si vous revenez avec une médaille, alors, il y aura une récompense pour vous. »
Si la rencontre devait voir le directeur de PAD&Co offrir des équipements aux tireurs, il a aussi tenu à leur annoncer une bonne nouvelle : ils seront désormais employés par la compagnie. « Nous allons tout faire pour les aider dans leur vie sociale. »
De son côté, Jérémie Rousseau, président de la FMKBDA, a tenu à faire ressortir que l’aide apportée par PAD&Co est la bienvenue. « C’est une joie immense de voir une firme comme la vôtre reconnaître le talent et le potentiel de nos tireurs. C’est une récompense pour les efforts qu’ils ont consentis. »
Le président de la FMKBDA a également laissé entendre que Facson Perrine et Fabrice Bauluck, tout comme Boris Brissonnette, absent lors de la remise d’équipements, feront de leur mieux pour ramener une médaille de leur déplacement en Hongrie. « Ils vont donner le meilleur d’eux-mêmes. »
Il a par ailleurs souligné que le niveau de la compétition sera très relevé. « Il n’y a pas beaucoup d’Asiatiques ni d’Africains. Par contre, les Russes et les Kazakhs, considérés comme les meilleurs, seront bien là. »
Mais, a fait ressortir Jérémie Rousseau, les athlètes feront de leur mieux. « Même s’ils ne rentrent pas avec une médaille, s’ils ont donné le meilleur d’eux-mêmes, nous serons toujours fiers d’eux. »