Devanand Ritoo a rencontré hier Fabrice Bauluck et Facson Perrine, récemment médaillés d’argent et de bronze des Mondiaux de Skopje, en Macédoine. Lors de la rencontre, qui s’est déroulée au bureau du ministre, ce dernier a estimé que la performance des tireurs qui se sont rendus en Macédoine a été très satisfaisante.
Le ministre Ritoo a tenu à féliciter les deux tireurs pour leur prestation. D’ailleurs, il s’est excusé de n’avoir pas été présent à leur arrivée jeudi dernier. « J’ai été pris par une réunion », a-t-il déclaré. Pour revenir à la performance mauricienne, le ministre a dit sa joie de voir que le quadricolore a flotté, même si aucun des tireurs n’est rentré avec le titre suprême. « J’ai appris par la suite que vous aviez été victimes de l’arbitrage. Mais vous avez aussi prouvé que vous avez été honnêtes. »
Devanand Ritoo a d’ailleurs tenu à souligné le nombre de pays participants à ces Mondiaux (61 pays). « Avec un tel nombre, c’est sûr que les championnats étaient d’un niveau très élevé. C’est tout à votre honneur d’avoir pu tirer votre épingle du jeu et de revenir avec deux médailles. »
Il a voulu, par la même occasion, réitérer son soutien à la Fédération mauricienne de kick-boxing et disciplines assimilées (FMKBDA). « Soyez rassurés que le MJS va toujours vous épauler. Vous avez démontré que vous étiez dignes de confiance. Et surtout, le kick-boxing a toujours fait honneur au pays. Et de ce fait, le MJS sera toujours derrière vous. »
Les tireurs Fabrice Bauluck et Facson Perrine, ainsi que l’entraîneur national, Judex Jeannot, ont tous tenu à remercier le ministre pour sa contribution dans l’obtention de ces succès. Fabrice Bauluck, médaillé d’argent pour la deuxième fois consécutive, a tenu à rappeler qu’en 2013 au Brésil c’est l’or qu’il visera. « Il y a deux ans avant les prochains Mondiaux. Et ça ne se prépare pas comme ça. Il faut y croire et croire dans les gens qui croient en nous. »
Facson Perrine a sorti un discours plus ou moins similaire. Pour lui, cette médaille de bronze se transformera en or lors de la prochaine édition des Mondiaux, dans deux ans. « Mon objectif, en débarquant en Macédoine, était de remporter l’or. Mais j’ai eu le bronze. Alors, je ne m’en formalise pas. Je suis encore jeune, j’ai le temps pour faire changer ces médailles. »
Devanand Ritoo a également rendu hommage au courage de ces deux sportifs. « Fabrice a montré qu’il est un tireur-né, alors que Facson a montré qu’il s’est bien intégré au monde des seniors. » Judex Jeannot a lui aussi remercié le ministre et le MJS pour leur implication. D’ailleurs, le technicien a reconnu avoir critiqué quelques officiers du MJS dans le passé, mais selon lui, cela en valait la peine. « Nous critiquons en fonction de nos ambitions. C’est rare d’avoir un ministre qui est aussi proche des sportifs. »
Judex Jeannot a souligné que la FMKBDA souhaite avoir plus de sponsors afin que les comités régionaux soient plus autonomes. « Nos demandes sont justifiées. D’ailleurs, je dois dire merci à tous les sponsors qui nous aident. » Le ministre a, lui, conclu en annonçant une bonne nouvelle aux membres de la FMKBDA. « Mon ministère vous allouera une parcelle de terrain pour que vous puissiez avoir une structure propre à vous. »