Le comité organisateur des Championnats d’Afrique de kick-boxing ( 26 au 30 juin) a avisé la Fédération mauricienne de Kick-Boxing et des Disciplines Assimilées (FMKBDA) de sa décision d’organiser la compétition en full contact et en K1. Dans cette optique, il est fort probable que le championnat national de low kick, qu’organisera la fédération, ce mois-ci, en étroite collaboration avec la mairie de Port-Louis, soit converti en un championnat de full contact et de K1.
Avec ces changements au niveau de la tenue de ces championnats d’Afrique, l’entraîneur national, Judex Jeannot,est d’avis qu’il sera  juste de faire basculer le low kick dans les deux styles précités. « Je pense que ce sera la meilleure des choses à faire avant la tenue des Championnats d’Afrique. » En parlant de ces championnats justement, l’entraîneur national a fait ressortir que la fédération compte envoyer une équipe de six ou sept tireurs à Madagascar en raison du coût abordable des billets d’avion. « C’est une très belle occasion et j’estime il faut en profiter. En permettant à une grosse équipe de jeunes de faire ce déplacement, nous leur donnons la chance de découvrir ce niveau. Ce qui est vraiment très important pour la suite de leurs carrières », a déclaré Judex Jeannot.
Selon lui, la préparation en vue de cette compétition se déroule dans de bonnes conditions. Il a ajouté que la présélection est composée d’une dizaine de tireurs et parmi, on retrouve les trois sélectionnés de la Coupe du monde, tournoi qui se déroulera du 17 au 21 mai, en Hongrie. Une compétition où James Agathe a décroché à deux reprises la médaille d’or – il est, depuis, passé en boxe anglaise – et où Facson Perrine (-63.5 kg) a imité son aîné, l’année dernière chez les juniors.
Le Rodriguais Perrine sera de nouveau du voyage, tout comme Fabrice Bauluck (-54 kg), qui avait été, lui, contraint de déclarer forfait, l’année dernière, en raison d’un problème à l’oeil. Ces deux tireurs d’expérience seront accompagnés de Brice Brissonnette (-67 kg), lequel a beaucoup progressé ces derniers temps et qui fera ses grands débuts à ce niveau de la compétition. « Brice a intégré la fédération il y a une année et n’a cessé de progresser. J’espère maintenant que ces compétitions vont lui permettre de progresser davantage et surtout d’acquérir de l’expérience. »
Facson Perrine en avance sur sa préparation
Selon Judex Jeannot, tous les tireurs font preuve de sérieux et pour lui, c’est Facson Perrine qui est en avance par rapport aux autres. Pourtant, ce dernier est parti à Rodrigues depuis la fin de l’année dernière avant d’être de retour peu avant le 12 mars dernier. Il y demeurera jusqu’aux championnats d’Afrique avant de retourner à Rodrigues en juillet. « Le fait que Facson est en avance et ce, même s’il n’était pas à Maurice, démontre tout son sérieux et détermination. Il a respecté les consignes de préparation et c’est la raison pour laquelle il est en forme. Je dois dire qu’après les championnats d’Afrique, Facson retournera à Rodrigues pour donner un coup de main au comité régional. Car nous estimons qu’il a beaucoup à donner aux jeunes de Rodrigues. Je dirai aussi que son objectif demeure les Championnats du monde de 2013 et que dans ces conditions, il peut entre-temps donner un coup de main à Rodrigues. »
Judex Jeannot a indiqué que la préparation se déroule avec le même sérieux et ce, au rythme de deux séances quotidiennes pour les trois tireurs qui préparent également la Coupe du monde. En revanche, pour les jeunes qui préparent uniquement les championnats d’Afrique, les entraînements se déroulent à la raison d’une fois par jour. « L’objectif est bien évidemment de réussir dans ces deux compétitions et de remporter des médailles d’or. Il n’empêche que cette année, nous allons mettre beaucoup plus d’emphase sur la formation et ce, à tous les niveaux. Car la formation est très importante pour la pérennisation de la discipline », a-t-il conclu.