Nouvelle visite de Judex Jeannot à Rodrigues. Insatisfait de la prestation des tireurs de cette île lors du tournoi inter-régions tenu à Mahébourg en novembre de l’année dernière, l’entraîneur national de kick-boxing effectuera un nouveau constat de visu du 21 au 23 janvier prochains.
Au cours de ce déplacement, Judex Jeannot aura un oeil particulier sur le jeune Lindley Perrine. Un tireur qui avait affiché de belles dispositions au cours des séances d’entraînement à Rodrigues, mais qui est passé à côté de la plaque lors du tournoi inter-régions. «Il n’a certes pas pu s’exprimer au cours de cette compétition, mais je continue à lui faire confiance. D’ailleurs, je compte sur lui pour les championnats du monde juniors qui se dérouleront l’année prochaine», fait ressortir l’entraîneur national.
Cette tournée sera également l’occasion de constater si des améliorations ont été apportées au niveau des infrastructures. L’idée de créer une salle uniquement pour les sports de combat avait été lancée au niveau de la Commission des Sports, mais les tireurs doivent encore se contenter du gymnase de Malabar pour les séances d’entraînement. Du côté des équipements, des paires de gants ont été obtenues, suite aux deux visites effectuées par Judex Jeannot l’année dernière. D’autres améliorations sont tout de même attendues à ce niveau.
Par ailleurs, la fédération mauricienne de kick-boxing et disciplines assimilées (FMKBDA) lançera cette présente saison avec des tournois à cachet prévus les 2 et 3 février à Curepipe, probablement au gymnase James Burty David. Ces tournois concerneront les catégories 52 à 56 kg et 68 à 74 kg. Dans la première catégorie, il sera somme toute intéressant de suivre la prestation de Fabrice Bauluck sur qui de gros espoirs sont fondés pour décrocher le titre mondial cette année au Brésil. Toutefois, le médaillé d’or de la dernière Coupe du Monde et champion d’Afrique en exercice devra se méfier des jeunes prometteurs, à l’instar de Cedric Changou, Didier Dalon et Darren Matelot. Du côté de la catégorie 68-74 kg, les deux tireurs les plus en vue devraient être Boris Brissonnette et Brian Attock.
«Ce sera bien de débuter la saison avec une telle compétition. Ce sera l’occason de juger du potentiel des tireurs, car la Coupe du Monde, prévue en mai, sera une échéance à moyen terme. Nous pourrons déjà avoir une idée de ceux qui seront à l’avant-plan», explique Judex Jeannot. Ce dernier comptera également sur les échanges avec Madagascar programmés fin mars pour se faire une idée plus précise de l’état de forme de ses protégés. Il est à noter que la compétition du mois prochain serat agrémentée de combats de préparation. Ce sera alors l’occasion de voir à l’oeuvre les Ketty Rousseau, Jessica Jocelyn, Burtland Simiss et autre Angelo Thomas. Des tireurs également aptes à briller cette saison.