Le comité disciplinaire président par l’ancien magistrat Denis Vellien a rendu son verdict. Facson Perrine, vice-champion du monde de kick-boxing, a été trouvé coupable sous un des trois chefs d’accusation, à savoir son indiscipline marquée par ses absences aux séances d’entraînement.
Mis en présence du rapport, le comité directeur de la Fédération mauricienne de kick-boxing et disciplines assimilées (FMKBDA) s’est réuni et a pris la décision de suspendre le tireur pour une période de cinq mois. Suite à cette sanction, Facson Perrine ne pourra à coup sûr être en action aux championnats du monde prévus en octobre en Serbie. D’autant qu’il ne pourra s’entraîner au sein de la sélection nationale et que sa bourse de haut niveau est suspendue. Toutefois, il pourra s’entraîner au niveau d’un club et pourra faire appel de cette sanction.
« La suspension de Facson a pris effet au moment où sa lettre lui a été envoyée, soit vendredi dernier. La fédération demeure consciente qu’un tireur doit faire preuve de respect et de discipline, et qu’il doit agir comme un athlète de haut niveau. Il aura désormais des étapes à franchir s’il veut retrouver la sélection nationale », avance Isabelle Jeannot, présidente de la FMKBDA.
Toutefois, le rapport établi par Me Vellien ne prend pas en considération les deux autres chefs d’accusation en raison d’un manque de preuves. Ces chefs d’accusation étant des propos jugés non-fondés à l’égard de l’entraîneur national, Judex Jeannot, et une tentative de déplacement en Thaïlande sans l’accord de la fédération.
Facson Perrine, qui était défendu par Me Yahia Nazroo, fera-t-il appel de cette sanction ? La question demeure actuellement sans réponse du fait qu’il ne se trouve pas actuellement au pays. Il est à noter que l’origine de ce problème remonte à janvier dernier, quand le champion d’Afrique en exercice s’était dit insatisfait des propos tenus à son encontre par Judex Jeannot. Ce dernier, dans une déclaration au Mauricien, avait fait ressortir que le tireur ne s’était pas présenté depuis un certain temps aux séances d’entraînement, ayant contracté un nouvel emploi.
Suite à cette réaction de Perrine, le comité directeur de la FMKBDA, alors sous la conduite d’Allen Naraidoo (président par intérim), avait décidé de le suspendre, avant qu’un comité disciplinaire ne soit constitué. La fédération était alors représentée par Patrick Mignonne et Sanju Bhikoo au sein de ce comité disciplinaire qui a donc rendu son verdict voilà une dizaine de jours.
Il est à noter que Facson Perrine se trouve être un des sportifs mauriciens les plus titrés au niveau international, ayant à son palmarès un titre de vice-champion du monde, trois titres continentaux, des podiums à la Coupe du Monde et une ceinture intercontinentale.