Les célébrations marquant les deux titres de champion du monde de Fabrice Bauluck (-54 kg) et de James Agathe (-81 kg) terminées, la Fédération mauricienne de Kick-Boxing et des Disciplines Assimilées (FMKBDA) s’attelle à boucler sa saison 2013 avec deux compétitions. Il sera d’abord question de l’organisation du championnat national de K1, prévu pour le 9 novembre dans le nord de l’île, puis d’un tournoi à cachets programmé pour le 24 du même mois probablement à Pamplemousses.
Dans deux semaines, la FMKBDA reprendra normalement ses activités après l’euphorie des championnats du monde. Cela se fera d’abord avec le championnat national de K1, une compétition toutes catégories au cours de laquelle les jeunes auront l’occasion de s’illustrer. « Le K1 est proche du low kick, sauf qu’ici on y ajoute le genou. C’est un style que nos tireurs maîtrisent désormais très bien », a expliqué l’entraîneur national, Judex Jeannot. Pour celui-ci, ce championnat national, aussi bien que le tournoi à cachets, permettra aux autres tireurs de s’affirmer.
Il est même d’avis que les récentes bonnes performances réalisées au Brésil vont motiver davantage les autres tireurs. « C’est sûr que la motivation sera tout autre à l’issue de ces deux compétitions. Les jeunes vont vouloir se donner à fond et je trouve que c’est de très bon augure pour la discipline », a indiqué Judex Jeannot. A titre d’exemple, il a cité le nom du jeune Railey Ramadoo, 10 ans à peine et qui a démontré de très belles choses au cours des compétitions auxquelles il a participé.
L’entraîneur national est même très admiratif à l’égard de ce jeune tireur qui lui rappelle beaucoup un certain Fabrice Bauluck ou encore un certain Niven Ramashubu lorsqu’ils avaient le même âge. « J’ai vu Railey lors de la fête de la Cité, cette année, à Port Louis et il a été très impressionnant. Il est très à l’aise sur le ring et ce, même malgré ses 10 ans. C’est un tireur formidable. Cela ne m’étonnera nullement de le voir ramener de très bons résultats à l’avenir. Il n’empêche qu’il doit continuer à travailler et surtout être sérieux et déterminé dans la durée », a fait ressortir Judex Jeannot.
Ce dernier a ajouté que ces deux tournois permettront aussi aux jeunes qui aspirent à participer aux Championnats du monde juniors de 2014 de faire valoir leur potentiel. A ce stade, deux tireurs postulent pour ces championnats, nommément Darren Mathelot et le Rodriguais Linley Perrine. « Ces jeunes sont pas mal. S’ils envisagent de représenter la fédération à ces championnats du monde, ils devront faire beaucoup d’effort. Car une compétition de cette envergure est toujours très compliquée, voire très difficile à disputer », a conclu Judex Jeannot.