La Fédération mauricienne de Kick-Boxing et des Disciplines Assimilées (FMKBDA) était représentée par trois tireurs au gala de La Réunion, samedi dernier. Si le junior Warren Robertson (-54 kg) s’est imposé dans un beau style face au Réunionnais William de Bonne, en revanche Nacish Jankee et Darren Matelot (-63.5 kg) ont été eux tous deux battus. Ce dernier perdant même par K.-O à la deuxième reprise. Dans l’ensemble, l’entraîneur national Judex Jeannot a qualifié d’intéressante cette sortie à l’île soeur, et ce, après avoir pris connaissance du rapport de l’entraîneur de Grand Baie, Didier de Robillard, lequel avait accompagné cette équipe à cette compétition.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que Warren Robertson ne cesse de progresser, lui qui s’est fait remarquer lors du gala des débutants, il y a deux ans. Retenu pour le déplacement de cette fin du mois, à Cape Town, en Afrique du Sud, dans le cadre d’un échange entre les deux fédérations et candidats à une participation aux Championnats du monde juniors de l’année prochaine, le tireur de la catégorie des moins de 54 kg a, une fois encore, impressionné. « Nous avons eu une rencontre dimanche dernier à Roche Brunes entre les dirigeants de la fédération et les entraîneurs pour faire le bilan des six premiers mois de l’année. Didier (de Robillard) a parlé de notre engagement à La Réunion et selon lui, Warren a gagné avec la manière. Ce qui est très encourageant. Car comme je le dis souvent, au-delà de la victoire ou de la défaite, le plus important c’est de bien boxer et de prouver qu’on est en progression », a fait remarquer Judex Jeannot.  
Selon l’entraîneur national, Nacish Jankee a également confirmé tout le bien que le staff technique national pensait de lui, et ce, même s’il a perdu son combat aux points. Après des débuts crispés, le tireur s’est très bien repris pour sortir une belle boxe. En revanche, Darren Matelot a eu un combat très compliqué en s’inclinant par K.-O à la deuxième reprise face à un tireur de classe A. « Darren a boxé face à un boxeur professionnel qui est en activité en France et en Thaïlande. Une défaite est toujours dure à prendre, mais il y a toujours des enseignements à tirer. Tout dépend maintenant de la façon dont Darren réagira », a indiqué Judex Jeannot.
Ce dernier a ajouté que l’organisation de cette compétition, aussi bien que l’accueil, a été saluée par Didier de Robillard. « M. Payet l’organisateur de ce gala a dit souhaiter des échanges plus réguliers entre Maurice et La Réunion. Nous sommes pour ces échanges, mais il faudra d’abord négocier avec Bernard Soutron, président de la Ligue réunionnaise de Kick-Boxing », a-t-il fait ressortir. Judex Jeannot est aussi d’avis que ce partenariat sera bénéfique aux filles et aux jeunes surtout dans le sens où La Réunion possède notamment une commission féminine très active et qui marche très bien.