Déveine pour les tireurs mauriciens dans le cadre de leur préparation finale en vue de la Coupe du Monde de kick-boxing. Le gala prévu le samedi 20 courant face aux Réunionnais au Caudan Waterfront a été tout bonnement annulé. De ce fait, ils devront se contenter de test-matches avant d’aborder dans les meilleures conditions possibles l’échéance prévue en Hongrie à la mi-mai.
Ce gala était initialement prévu en soirée au Caudan Waterfront. Suite à une rencontre en cours de semaine entre Rivaltz Mayer, Events Manager du Caudan Waterfront, Jérémie Rousseau et Judex Jeannot, dirigeants de la Fédération mauricienne de kick-boxing et disciplines assimilées (FMKBDA), il a été décidé d’abandonner cette option. Et ce, en raison de la tragédie survenue à cet endroit samedi dernier. L’idée d’organiser le gala dans une autre infrastructure le 27 avril n’a également pas pu se concrétiser. Cette fois, la partie réunionnaise a fait savoir que trois de ses tireurs seront engagés dans les championnats de France.
Devant une telle situation, les dirigeants de la FMKBDA ont dû se résigner. « Cela contrarie nos plans à un mois de la compétition mondiale. Nous sommes désormais contraints à nous entraîner tous les jours et à augmenter le volume des test-matches », souligne l’entraîneur national, Judex Jeannot.
Comble de malheur, un des tireurs présélectionnés, à savoir James Agathe, a été victime d’un accident de moto en début de semaine. Avec une jambe plâtrée, sa préparation est compromise. Quant à Fabrice Bauluck et Facson Perrine, ils ont également connu des problèmes de santé et sont actuellement suivis par le Dr Allen Naraidoo, lui-même vice-président de la FMKBDA.
Par contre, Boris Brissonnette a signifié son forfait, en ne s’estimant psychologiquement pas prêt pour affronter un événement de cette envergure. Pour rappel, il avait décroché la médaille de bronze lors de la dernière édition.