La Fédération mauricienne de Kick-Boxing et des Disciplines Assimilées (FMKBDA) sera représentée par cinq tireurs lors du gala de St Pierre qui se déroulera ce samedi à l’île de La Réunion. Parmi les cinq tireurs, on retrouve les trois sélectionnés aux Championnats du monde juniors de septembre prochain, en Italie, nommément le Rodriguais Linley Perrine (-57 kg), William Bouton (-51 kg) et Laurent Samson (-67 kg). Deux seniors feront également le déplacement, à savoir Cédric Changou (-57 kg) et Jessica Jocelyn (-56 kg). Ils seront accompagnés de l’entraîneur Steward Charlotte, responsable du club d’Olivia et de la juge-arbitre Ombretta Nanine. A noter que des tireurs malgaches seront aussi présents à ce gala.
Pour l’entraîneur national, Judex Jeannot, cette compétition constitue une belle occasion pour évaluer les trois sélectionnés aux Mondiaux juniors. « Hormis William (Bouton) qui avait battu un Sud-Africain, l’année dernière, les deux autres évolueront pour la première fois face à des étrangers. Ce sera donc un très bon test pour ces jeunes », a-t-il déclaré. La bonne nouvelle, selon lui, est que les trois jeunes sont en pleine progression. « Ce gala sera une bonne expérience et à partir de là, ils pourront s’améliorer. »
Selon Judex Jeannot, Laurent Samson et Linley Perrine s’entraînent à Roche Brunes à la raison de six fois la semaine, dont les dimanches, alors que William Bouton qui habite lui le village éloigné d’Olivia dans l’est de l’île fait le déplacement deux à trois fois par semaine. « Ces jeunes sont très motivés à l’idée de représenter leur pays aux Championnats du monde. Ils ont beaucoup d’envie et le démontre à l’entraînement. Certes, ils ont encore beaucoup de déchet dans leur boxe. Il n’empêche que nous avons encore cinq mois de travail pour les amener à leur summun », a expliqué l’entraîneur national.
Ce dernier se réjouit même du progrès accompli par le Rodriguais Perrine qui est arrivé à Maurice il y a un mois. Selon lui, un changement positif est constaté et il n’y a pas de doute que le fait de côtoyer l’élite tous les jours lui a permis de se réajuster. « Il reste maintenant à tonifier ses muscles. Graduellement, nous l’amènerons à un meilleur niveau », a-t-il souligné. Judex Jeannot a aussi constaté que William Bouton et Laurent Samson ont gagné en confiance. « J’ai beaucoup apprécié la boxe de Laurent à Mahébourg récemment. Ces jeunes m’ont donné un brin d’espoir en vue des Mondiaux et j’espère qu’ils ne retourneront pas les mains vides », a-t-il indiqué.
L’avantage pour ces jeunes, a ajouté, Judex Jeannot, c’est qu’ils peuvent compter sur des tireurs chevronnés et au palmarès éloquent comme sparring partners, à savoir Fabrice Bauluck, Facson Perrine et autres James Agathe. « Il est donc beaucoup plus facile de les situer lorsque nous les voyons à l’entraînement face à nos tireurs d’expérience. Les jeunes sont déterminés et il va falloir poursuivre le travail avec le même sérieux jusqu’à septembre », a déclaré Judex Jeannot.
A noter que les élites préparent eux leur participation pour la Coupe du monde, prévue pour le mois prochain, en Hongrie. Burtlan Simisse (-51 kg), Fabrice Bauluck (-54 kg), Facson Perrine (-63.5 kg), Boris Brissonnette (-71 kg) et James Agathe (-81 kg) feront le déplacement. Ils quittent le pays le 12 mai et seront accompagnés de Karl Porsper comme entraîneur et du président de la fédération Jérémie Rousseau qui agira comme chef de délégation.