Le comité régional de Beau-Bassin/Rose-Hill (BBRH) a récemment organisé au complexe sportif de Beau-Bassin, et ce, sous l’égide de la Fédération mauricienne de Kick-Boxing et des Disciplines Assimilées (FMKBDA), les inter-régions. Une compétition qu’il a d’ailleurs remportée, mais d’une courte tête seulement devant Grand Baie. Les deux équipes ayant terminé avec le même nombre de points (26), mais un léger avantage à la formation des villes soeurs qui doit son succès à la faveur d’une défaite à la majorité des juges, contre une défaite à l’unanimité des juges pour les nordistes. La troisième place est revenue à Curepipe avec un total de 24 points.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que les boxeurs de BBRH ont le vent en poupe. Déjà, en mars dernier, ils avaient remporté les inter-régions à cachet (Rs 10 000) grâce à un sans-faute réaliser par ses quatre représentants au Gymnase 1er Février à Roche Bois, Port-Louis. Là également, BBRH (30 points) avait dominé Grand Baie (20 points) pour s’offrir le titre et le cachet en jeu. Samedi dernier, la victoire a été plus difficile dans le sens où elle a été déterminée à la suite de critères établis par la fédération pour départager les équipes en cas d’égalité.
Au total, BBRH a remporté une victoire par K-O grâce à Warren Robertson (-51 kg juniors) et deux autres à l’unanimité des juges grâce à Nacish Jankee (-60 kg juniors) et Béatrice Figon (-52 kg). Jessica Jocelyn a, elle, été battue à la majorité des juges par Anaëlle Coret chez les moins de 56 kg. Du côté de Grand Baie, Jason Begué s’était imposé par K.-O (-81 kg seniors), alors que Jorano Philippe (-63.5 kg juniors) et Dilano Gérard (-54 kg seniors) ont tous deux gagné à l’unanimité des juges. Roméo Manuelito a lui été battu à l’unanimité des juges par Hans Maroudan (Moka) chez les moins de 51 cadets. C’est justement cette défaite contre celle de Jessica Jocelyn qui a permis aux villes soeurs de faire la différence au décompte final.
Pour l’entraîneur national, Judex Jeannot, la compétition s’est très bien passée et il s’est dit satisfait du niveau des combats disputés. Il a ajouté que 11 régions étaient représentées, y compris Rodrigues, et que 17 combats ont été disputés. Les Rodriguais ont, eux, remporté deux victoires grâce à Alexandre Spéville (-63.5 kg juniors) et Emmanuel Bernard (-60 kg seniors) et perdu deux autres par Jean-Noël Ravina (-42 kg minime) et Jean-Michel Cathérine (-51 kg juniors). « La compétition a été très bien organisée par le comité régional avec Karl Prosper à sa tête. Nous avons eu de jolis combats et nous avons aussi trouvé des jeunes très motivés et déterminés sur le ring », a déclaré Judex Jeannot.