La FMKBDA (Fédération mauricienne de Kick-Boxing et des Disciplines Assimilées) a organisé, samedi dernier, le championnat national de full contact dans la cour du centre de jeunesse de Chebel. Après la tenue du tournoi à cachets à Curepipe, il y a un mois, l’entraîneur national, Judex Jeannot, trouve que les tireurs ont progressé davantage. Il se réjouit même de la performance de la tireuse Jessica Jocelyn qui s’est imposée lors de l’unique combat féminin face à Chanine Marin chez les moins de 60 kg. Selon l’entraîneur national, Jessica Jocelyn a confirmé sa progression et demeure très bien placée pour une participation à la Coupe du monde de la WAKO (World Association of Kick-Boxing Organization) qui se déroulera du 16 au 19 mai prochain, en Hongrie.  
Cette compétition, la deuxième de l’année, a réuni une cinquantaine de participants et selon Judex Jeannot, le tournoi s’est bien passé et a été d’un bon niveau. « Les tireurs sont en progression comparativement au premier tournoi », a-t-il fait remarquer. Selon lui, les tireurs ont progressé techniquement, dans l’engagement et surtout au niveau de la construction. « Je demande toujours aux tireurs de bien construire et de bien travailler lors d’un combat. J’ai trouvé ces qualités samedi et qui plus est, j’ai constaté que les tireurs avaient gagné en confiance. Cela se voyait sur le ring », a-t-il ajouté.
Certains tireurs, à l’image de Jessica Jocelyn, ont même envoyé des signaux très forts en marge de la Coupe du monde. « J’ai beaucoup apprécié la performance de Jessica. C’est une fille qui donne toujours le meilleur d’elle à chaque fois qu’elle monte sur le ring », a indiqué Judex Jeannot. Il a dit également apprécier la prestation de la jeune Chanine Marin qui a su donner la réplique à son adversaire. Il n’empêche, a-t-il souligné, que Jessica Jocelyn a su très bien réagir. « Les deux se sont données à fond et je trouve que c’était le meilleur combat de la soirée. »
Selon Judex Jeannot, Jessica Jocelyn a beaucoup progressé ces derniers temps. Très adroite aux pieds lorsqu’elle a commencé le kick-boxing – elle a fait du tae kwon do – aujourd’hui l’entraîneur national constate que la tireuse a progressé au niveau des poings. « Jessica a aussi progressé au niveau technique et tactique. C’est la raison pour laquelle je dis qu’elle devrait participer à la Coupe du monde. Quand un sportif fait autant d’efforts et envoie de bons signaux, il est normal qu’on lui donne la chance. Je dirai aussi que Jessica a les qualités et la capacité de participer à cette compétition mondiale », a expliqué Judex Jeannot. Ce dernier ajoute toutefois qu’elle doit perdre trois kilos, afin de boxer en 52 kg.
Burtland Simisse (51 kg) a également fait bonne impression au cours de ce tournoi et selon Judex Jeannot, ce dernier a démontré de grosses qualités techniques et tactiques. « Burtland est un tireur très régulier. C’est un vrai combattant et qui n’a aucun complexe. Il l’a prouvé en boxant face à Fabrice (Bauluck) récemment. C’est très important pour un boxeur de s’engager à fond dans son combat », a-t-il précisé. Avec cette bonne performance, Burtland Simisse est bien placé pour se rendre en Hongrie.
En revanche, Boris Brissonnette (71 kg) devra travailler encore afin de retrouver une place en sélection. Selon Judex Jeannot, ce dernier a gagné sa finale après seulement 50 secondes et pour lui, c’est un signe de progrès. « Je pense toutefois que Boris est fragile à un certain niveau. Ce qui lui fait perdre ses moyens. Il n’empêche qu’il a des qualités. » Quant à Didier Dalon (60 kg), l’entraîneur national dira qu’il a démontré qu’il a des qualités malgré ses 20 ans. En revanche, il estime que le tireur devra encore travailler et construire davantage ses qualités avant de passer à un échelon supérieur.
Excédent de poids pour Perrine et Nagamah
Dans l’ensemble, a-t-il ajouté, la compétition s’est bien passée et ce qui l’a bien réjoui c’est la participation d’une dizaine de jeunes de 10 à 14 ans. « Cela fait plaisir de voir ces petits bambins sur le ring. On croirait que ce sont des adultes tellement ils sont à l’aise. J’ajouterai qu’ils font le bonheur du sport. J’ai beaucoup d’admiration par rapport à leurs envies et détermination », a souligné Judex Jeannot.
Par ailleurs, l’entraîneur national aura une session de travail avec ses tireurs aujourd’hui, à Roche Brunes. L’occasion surtout pour lui de parler à Facson Perrine (63.5 kg) et Fanfan Nagamah (54 kg) lesquels viennent tout juste de rentrer d’un stage de trois mois de la Thaïlande après avoir bénéficié d’une bourse de perfectionnement auprès de l’État. Car le premier a pris 5 kg supplémentaires, alors que le second en a pris 4 kg ! « La question que je me pose, c’est qu’est-ce que les deux boxeurs ont fait pendant trois mois ? Car cela m’agace beaucoup de récupérer des boxeurs d’un stage de haut niveau de trois mois avec des kilos en plus », a-t-il déclaré. A noter que ces deux tireurs, aussi bien que Fabrice Bauluck (-54 kg), sont les plus en vue pour une participation à la Coupe du monde.