Le Championnat inter-régions de low kick se tiendra en début d’après-midi, soit à partir de 13h, à la SSS Emmanuel Anquetil, à Mahébourg. Une compétition très prisée par les comités régionaux et au cours de laquelle ceux présents pourront découvrir un jeune prometteur en l’occurrence le Rodriguais Linley Perrine, 15 ans seulement. Ce dernier avait tapé dans l’oeil de l’entraîneur national, Judex Jeannot, lors d’un récent séjour dans l’île. L’objectif de la Fédération mauricienne de Kick-Boxing et des Disciplines Assimilées (FMKBDA) est de faire venir le jeune homme à Maurice, début 2013, afin de le préparer pour les Championnats du monde 2014 de la WAKO (World Association of Kick-Boxing Organization).
11 comités régionaux (Mahébourg, Quatre Bornes, Curepipe, Rodrigues, Beau-Bassin/Rose-Hill, Grand Baie, Port-Louis, Pamplemousses, Moka, Flacq et Vacoas) et 40 tireurs inscrits. Tel est le plateau proposé pour cet après-midi par la FMKBDA. Une compétition qui s’annonce très disputée et qui permettra surtout aux jeunes, a indiqué Judex Jeannot, d’émerger. En parlant de jeunes justement, il n’a pas manqué de parler de la délégation rodriguaise composée de Jean Adriano Spéville (-27 kg), Jean Alexander Spéville (-47 kg), Christ Noë Perrine (-57 kg) et Linley Perrine (-54 kg), accompagnée de l’entraîneur Jean-Claude Spéville.
De cette équipe, qui a foulé le sol mauricien lundi, Judex Jeannot, a indiqué beaucoup apprécié les qualités de Linley Perrine, lequel lui a du reste beaucoup impressionné lors de son récent passage à Rodrigues. « J’ai eu l’occasion de converser avec Linley hier (Ndlr: mardi) pour lui faire part de nos projets à son sujet. Nous voulons le faire venir à Maurice pour sa préparation pour les Championnats du monde junior 2014 comme nous l’avons fait pour Facson Perrine dans le passé », a déclaré l’entraîneur national.
En 2014, Linley Perrine aura 17 ans et pour Juxdex Jeannot ce sera idéal surtout après une préparation de deux ans. « Linley a beaucoup de qualités. Il est très physique, coriace et surtout très têtu. Il n’a aucune crainte peu importe l’adversaire qui se retrouve en face de lui. C’est très important pour un boxeur de ne pas se poser  de question. Ce sont des qualités qui lui feront beaucoup de bien. Linley a même boxé face à Facson qui fait plus de 10 kg que lui et il n’a eu aucune appréhension », a-t-il fait remarquer.
Pour la compétition de cet après-midi, Linley Perrine tirera face à un autre jeune de 15 ans, à savoir Darren Matelot d’Olivia. Pour Judex Jeannot, ce sera un beau combat au cours duquel il aura une idée encore plus clair sur ces deux jeunes . En parlant de Rodrigues toujours, l’entraîneur national a ajouté qu’elle possède une bonne sélection et qui plus, a-t-il dit, le jeune Adriano Spéville, 8 ans seulement « est un petit phénomène. Ce sera très intéressant de découvrir ses qualités. »
Les jeunes à l’honneur
Dans ce même ordre d’idée, Judex Jeannot a salué le gros travail effectué par Facson Perrine aux côtés de Jean-Claude Spéville. Selon lui, le tireur a apporté sa connaissance et surtout son expérience du haut niveau aux jeunes. « Ce qui me plaît beaucoup, c’est que les tireurs rodriguais se sont tous transformés surtout au niveau technique. C’est très important pour la suite et je peux dire que Rodrigues est sur la bonne voie », a souligné l’entraîneur national.
Pour en revenir à la compétition, ce dernier a fait remarquer que le tournoi est très prisédans la mesure où les régions veulent tous bien faire. « Chaque entraîneur a préparé ses boxeurs, afin de prouver en compétition qu’ils sont les plus performants. C’est une compétition très saine et qui fait énormément de bien à la fédération. » Il dira même qu’en l’absence des tireurs comme Boris Brisonnette (blessé) et Burtland Simisse (pris par ses engagements professionnels) entre autres, d’autres jeunes auront la chance de faire valoir leurs qualités à l’image du jeune Kenny Dinally de Port-Louis, autre tireur de 15 ans.
Pour Judex Jeannot, la montée de ces jeunes prouvent que les entraîneurs régionaux ont  pris bonne note de ses reproches faites récemment. « Comme je l’ai dit, la fédération n’est pas l’affaire d’une seule personne, mais de tous. Et comme je le dis souvent après chaque bonne performance, le succès repose sur le travail de base et de formation effectué dans les régions », a-t-il souligné.
A noter qu’un combat féminin est prévu aujourd’hui et mettra aux prises la jeune Shanneen Marin de Pamplemousses face à Jessica Jocelyn de Beau-Bassin/Rose-Hill. « Ce sera un beau combat et je m’attend aussi à beaucoup d’engagement dans les autres rencontres. J’ajouterai que de voir des jeunes de 8 ans à monter me réjoui énormément. Cela me rappel Fabrice (Bauluck) et (Niven Ramasubhu) qui avaient également débuté à 8-9 ans. J’espère que les autres jeunes ne s’arrêteront pas en si bon chemin et auront une carrière bien rempli », a conclu Judex Jeannot.