En butte à de nombreux problèmes ces derniers temps, le comité régional de kick-boxing de Rodrigues a-t-il finalement trouvé la lumière au bout du tunnel ?
La rencontre tenue hier matin entre Jérémie Rousseau et Sanju Bhikoo, respectivement président et secrétaire de la Fédération mauricienne de kick-boxing et disciplines assimilées (FMKBDA), et Ismael Valimamode, commissaire à la Santé et aux Sports à Rodrigues, s’est révélée fructueuse à plus d’un titre.
C’est ainsi qu’il a été décidé qu’une somme de Rs 100 000 en termes d’équipements sera offerte aux quatre clubs de Rodrigues. Les tireurs pourront ainsi bénéficier d’ici à la fin de ce mois de gants, casques et de protège-tibias. De plus, des négociations seront en cours avec un commanditaire pour que le comité régional obtienne une aide d’environ Rs 50 000.
Jérémie Rousseau ne peut qu’afficher une énorme satisfaction. « Contrairement à son prédécesseur qui à mon avis n’a démontré aucun intérêt pour le sport, M. Valimamode a par contre d’emblée remué ciel et terre pour venir en aide aux tireurs rodriguais. Il est vite passé à l’action, et ce qu’il compte réaliser s’avère monumental pour la progression de cette discipline à Rodrigues. De là, nous pourrons avoir d’autres tireurs de la trempe de Facson Perrine », se réjouit-il.
Pour rappel, au cours d’une visite à Rodrigues le mois dernier, l’entraîneur national, Judex Jeannot, avait affiché sa déception devant la situation dans laquelle se trouve cette discipline. Absence d’un ring, des séances d’entraînement qui se déroulent sur un terrain de football, manque flagrant d’équipements avec de vieilles paires de gants utilisées, absence de sécurité : il avait alors tiré la sonnette d’alarme.
« La situation est alarmante et inquiétante », avait alors indiqué Judex Jeannot. Aujourd’hui, il est nettement plus rassuré. « Nous pouvons maintenant nous attendre à un nouveau départ. Toutefois, il s’agira également d’effectuer un suivi. » C’est ainsi qu’un nouveau déplacement dans l’île est prévu à la fin du mois prochain.