Brillante entrée en matière pour les tireurs mauriciens au cours des championnats du monde juniors de kick-boxing. À Rimini en Italie, hier en fin d’après-midi, Laurent Samson a montré la voie à ses jeunes coéquipiers en se révélant expéditif face au Russe Turgaiy Mamedov. Un K.O. réalisé à la deuxième reprise permet ainsi au représentant mauricien dans la catégorie -67 kg d’atteindre les quarts de finale et de se retrouver à une étape du podium. Samson et William Bouton tenteront de se retrouver dans le carré d’as aujourd’hui.
Les appréhensions étaient bien présentes dans le camp mauricien à l’issue du tirage au sort, du fait qu’un adversaire russe était proposé à Laurent Samson pour sa première sortie internationale d’envergure. Toutefois, le tireur de Pamplemousses aura vite fait de balayer toutes ces craintes et de justifier la confiance placée en lui.
« Laurent m’a surpris. Certes, la première reprise était laborieuse, car il était trop crispé. Toutefois, il a pu se libérer par la suite », avance l’entraîneur national, Judex Jeannot. Tant et si bien que le tireur mauricien mettra la pression à partir du deuxième round et le Russe sera compté une première fois. Une nouvelle accélération du Mauricien forcera l’arbitre à le compter à nouveau et Mamadov ne pourra continuer le combat.
Cette victoire expéditive lui permet désormais de croire davantage en ses chances et il tentera ainsi un nouveau pari ce soir, aux alentours de 20h30, face au Polonais Jakub Filipek, ce dernier ayant bénéficié d’un bye en huitièmes de finale.
Cependant, Judex Jeannot estime que ce premier succès apporte une motivation supplémentaire au sein du groupe. « Une pression terrible pesait sur eux depuis leur arrivée en Italie. Ce n’était guère évident de se retrouver dans une compétition qui regroupe 1 920 tireurs venant de 64 pays. Il s’agira maintenant pour eux de continuer à se donner à fond ».
Ce succès a également créé un certain engouement au niveau de la Fédération mauricienne de kick-boxing et disciplines assimilées (FMKBDA). Son président, Jérémie Rousseau, s’en réjouit. « Laurent a passé le cap avec la manière. Le fait de dominer un Russe avant la limite ne pourra que motiver ses deux coéquipiers ». Il a encore en mémoire une sortie internationale à l’île de La Réunion en mai dernier, quand la première victoire acquise avait permis aux autres tireurs de se surpasser.
Sera-ce le cas pour William Bouton, qui aura défié le Russe Ivaniukhin Pavel en début d’après-midi en quarts de finale chez les -54 kg ? Pour rappel, le troisième Mauricien, Linley Perrine, a été tiré directement en demi-finales de la catégorie -60 kg et affrontera le Polonais Piotr Kruszianski.