Cela faisait plusieurs années que la Fédération mauricienne de Kick-Boxing et des Disciplines Assimilées (FMKBDA) n’avait pas réuni un plateau de haut niveau le temps d’une compétition. C’est désormais chose faite avec l’organisation de la Coupe des nations, tenue samedi dernier, au complexe sportif de Beau-Bassin avec la participation d’une équipe de la Turquie, de La Réunion, de Madagascar et de l’Afrique du Sud. La cerise sur le gâteau : Maurice a remporté six victoires sur les sept tireurs inscrits à cette soirée.
A trois mois d’une participation aux Championnats du monde de la World Association of Kick-Boxing Organization (WAKO) prévus du 24 au 31 octobre prochain, en Serbie, l’entraîneur national, Judex Jeannot, a de quoi se rassurer après la performance réalisée par ses protégés samedi soir à Beau-Bassin. Car les grosses pointures ont été tous exactes au rendez-vous et n’ont surtout pas déçu la grosse foule qui avait fait le déplacement qui n’a pas la chance de voir leurs champions. Lors de cette soirée, le champion du monde des moins de 81 kg, James Agathe a gagné par arrêt de l’arbitre au deuxième round face au Turc Ahmet Kaplan. Fabrice Bauluck également champion du monde (-54 kg) a lui pris la mesure du Malgache Severin Mamonjisoa à l’unanimité des juges, mais en moins de 57 kg.
Pour sa part, Burtlan Simiss, vice-champion du monde dans la catégorie des moins de 51 kg, a pris la mesure du Turc Yusuf Ors à l’unanimité des juges, alors que le junior William Bouton a été lui expéditif en s’imposant par K .-O dès la première reprises face au Sud-Africain Stefan Gelderblom. Une performance qui met davantage William Bouton en confiance après son tout premier titre international, acquis en mai dernier chez les juniors toujours, lors de la Coupe du monde, en Hongrie. Soulignons que le combat professionnel entre deux champions de la WAKO Pro de la catégorie des moins de 75 kg, a tourné à l’avantage du Turc Husnu Sari face au Malgache Johanne Beauséjour.