Linley Perrine n’a pu parvenir au bout de son rêve de conquérir le titre au cours des championnats du monde juniors de kick-boxing. En finale de la catégorie -60 kg, samedi dernier à Rimini en Italie, le tireur d’origine rodriguaise s’est incliné aux points face au Russe Zakahrov Malroi. Il se contente ainsi de la médaille d’argent et permet à la délégation mauricienne de ne pas revenir bredouille de cette compétition.
Vainqueur du Polonais Piotr Krusezianski en demi-finales jeudi dernier, Linley Perrine s’était mis en confiance en vue de ce dernier obstacle avant la consécration. Toutefois, malgré tout son courage, il n’a pu forcer la décision en sa faveur face à un adversaire qui, selon les renseignements obtenus, l’aura déstabilisé avec les low-kicks répétés. Même s’il n’a pu rejoindre Fabrice Bauluck, double vainqueur en 2004 et 2006, Linley Perrine demeure une grosse source de satisfaction et peut s’attendre à des lendemains meilleurs. D’autant qu’il sera encore éligible pour la prochaine édition prévue dans deux ans.
Pour rappel, les deux autres tireurs mauriciens n’ont pu passer le cap des quarts de finale. Engagé chez les -54 kg, William Bouton s’est incliné face au Russe Ivaniuklhin Pavel par abandon à l’appel du deuxième round. De son côté, Laurent Samson, vainqueur par K.O. du Russe Turgaiy Mamedov en huitièmes de finale de la catégorie -67 kg, s’est par la suite incliné aux points face au Polonais Jakub Filipek.
La délégation, dirigée par Sanju Bhikoo et qui comprend également l’entraîneur national, Judex Jeannot, a regagné le pays en début d’après-midi.