Une première pour le kick-boxing mauricien. Grâce au soutien du ministère de la Jeunesse et des Sports et du Trust Fund for Excellence in Sports, et suite aux démarches effectuées par la Fédération mauricienne de kick-boxing et disciplines assimilées (FMKBDA), deux tireurs pourront se perfectionner en Thaïlande, pays considéré comme le temple du muay-thai.
Retenus par le comité de sélection dans le cadre de l’obtention des bourses de perfectionnement, Facson Perrine et Fanfan Nagamah s’envoleront pour la Thaïlande probablement au début du mois prochain. Ils seront en stage pendant trois mois au Lamai Muay-Thai Camp à Kohsanui, soit un centre placé sous l’égide du World Muay-Thai Council. Somme toute l’occasion pour les deux tireurs de se préparer adéquatement en vue des championnats du monde.
Du côté de la FMKBDA, le fait que le kick-boxing ait été retenu dans le cadre de ces bourses de perfectionnement est accueilli avec une certaine satisfaction. « Nous saluons l’initiative du MJS et du TFES. Si les deux tireurs s’appliquent et mettent le coeur à l’ouvrage, ils se feront plaisir et reviendront enrichis de nouvelles connaissances », fait ressortir Jérémie Rousseau, président de cette fédération.
Selon lui, même si Maurice possède une des meilleures écoles de formation au monde au niveau du kick-boxing, il n’en demeure pas moins que Perrine et Nagamah seront encore plus performants avec les moyens mis à leur disposition. « Facson aura l’occasion de retrouver ses repères et Fanfan, que je considère comme un guerrier qui ne doute jamais, auront donc l’occasion de faire leurs preuves », insiste le président de la FMKBDA.
De son côté, Facson Perrine, qui a effectué un retour au premier plan avec sa consécration aux championnats d’Afrique, se dit heureux d’avoir été retenu. Lui qui avait été pointé du doigt suite à son élimination d’entrée lors de la dernière Coupe du Monde.
« Notre niveau a été reconnu et apprécié. Ce stage apportera certainement un plus dans ma carrière, car je pourrai côtoyer le haut niveau », se réjouit le médaillé de bronze des derniers championnats du monde. D’ailleurs, l’obtention de ce titre mondial l’année prochaine demeure comme une obsession pour le tireur de Rodrigues.
Quant à Fanfan Nagamah, il avait agréablement surpris aux derniers championnats d’Afrique en se retrouvant sur la deuxième marche du podium. À 22 ans, le tireur de Mahébourg demeure conscient qu’il aura maintenant une chance inouïe de franchir une nouvelle étape dans sa carrière.
« Les séances d’entraînement seront à coup sûr plus dures, mais je compte m’appliquer. Ce sera une façon de remercier ceux qui ont cru en moi et qui m’ont encouragé jusqu’ici. »
Au bout du compte, Fanfan Nagamah semble vivre un rêve. Lui qui demandait à sa mère quand il pourrait reprendre l’avion après son déplacement en Afrique du Sud en août dernier. Depuis, il y a eu les championnats d’Afrique et maintenant la Thaïlande…
Par ailleurs, la FMKBDA compte boucler son calendrier 2012 avec la tenue d’une compétition à cachet à Curepipe (18 novembre), du tournoi interrégions à Mahébourg une semaine plus tard et des championnats nationaux de muay-thai à Olivia en décembre.