Après une saison 2013 des plus fructueuses, marquée par les titres mondiaux de Fabrice Bauluck et James Agathe, les dirigeants de la fédération mauricienne de kick-boxing et disciplines assimilées (FMKBDA) veulent démarrer cette nouvelle saison sur un bon pied. C’est ainsi qu’un premier regroupement des tireurs présélectionnés, tant chez les seniors, juniors et du côté féminin, est prévu demain de 9 h à 17 h au JJJ gymnasium à Roches-Brunes. Un regroupement qui fait suite à une rencontre avec les entraîneurs, dimanche dernier, au même endroit.
«Ce sera une full-day training et ce premier regroupement nous permettra d’établir une première évaluation en ce début de saison», prévient l’entraîneur national, Judex Jeannot. D’ailleurs, ce dernier a déjà fixé les enchères. «Certes, nous n’avons pas de grosses visées cette saison, si ce n’est la Coupe du Monde et les championnats d’Afrique chez les seniors, et les championnats du monde juniors. Nous miserons sur la formation, en pensant à la relève. Néanmoins, il s’agira de préparer déjà la saison 2015 avec comme échéance majeure les championnats du monde seniors. Nous aurons cette fois des titres à défendre et cela constituera un autre défi qui nous aidera à nous remotiver». Il est à noter que les championnats d’Afrique, initialement prévus en Tunisie, pourraient être organisés au Maroc à une période pas encore déterminée.
De son côté, Jérémie Rousseau, président de la FMKBDA, s’attend également à du positif au cours de cette échéance mondiale. «Nous espérons qu’un nombre plus conséquent de tireurs puisse effectuer le déplacement. Notre souhait sera alors de faire le plein et de réaliser le sans-faute, surtout avec de nouveaux tireurs qui intégreront la présélection». En attendant, la première compétition au niveau local devrait se tenir au début de mars prochain, alors qu’en prévision de la Coupe du Monde, au moins deux galas devraient être organisés. Outre les trois échéances internationales mentionnées plus haut, la FMKBDA envisage également le déplacement d’une équipe B à l’île de la Réunion début mai, de même qu’une compétition interîles regroupant tireurs mauriciens, réunionnais et malgaches à Rodrigues. Une invitation a aussi été obtenue de la fédération sud-africaine pour un déplacement fin juillet.
Il va de soi qu’avec sa nouvelle notoriété, le kick-boxing local n’a en quelque sorte pas le droit de passer à côté du sujet. «Je reconnais qu’il nous sera difficile de briguer l’or aux championnats du monde juniors en Italie. Néanmoins, nos représentants auront l’occasion de côtoyer un autre niveau et nous tenterons d’obtenir au moins un podium», soutient Judex Jeannot. Ce dernier s’attend toutefois à une plus belle moisson aux championnats d’Afrique. «Lors de la dernière édition, nous n’avions obtenu que deux médailles d’or. Cette fois, il s’agira de nous montrer beaucoup plus performants». Ce sera également le cas à la Coupe du Monde où Fabrice Bauluck et Burtlan Simiss tenteront de maintenir leur suprématie acquise l’année dernière. James Agathe aura également son mot à dire, tout comme Facson Perrine qui avait décroché la ceinture intercontinentale en 2013 et Boris Brissonnette avide de faire oublier sa déception des derniers championnats du monde. Les éléments féminins ne devraient également pas être en reste, à l’image de Ketty Rousseau qui a sans doute créé un déclic, avec sa médaille de bronze acquise lors de son baptême du feu à la Coupe du Monde.
Toutefois, la FMKBDA compte donner cette année une nouvelle impulsion à ses entraîneurs et arbitres-juges. «Il faudra une formation continue pour les entraîneurs, et nous comptons leur délivrer des certificats à la fin de l’année. Les arbitres-juges ne seront également pas négligés et notre désir demeure de voir au moins un d’eux atteindre le niveau mondial et obtenir une golden card. Tout devra être entrepris afin que les arbitres-juges et entraîneurs atteignent un certain degré de professionnalisme. Cela démontrera que la fédération dans son ensemble progresse», insiste Jérémie Rousseau. Il est également à noter qu’une nouvelle formule sera appliquée pour les compétitions au niveau régional.