Deux rendez-vous en Italie et les deux d’une certaine importance pour le kick-boxing mauricien. Tout d’abord la Coupe du Monde prévue à Ramini de jeudi à dimanche prochain, et ensuite les championnats du monde cadets et juniors qui se tiendront à Venise en septembre. Pour la nouvelle génération composée de Warren Robertson et Stannia Rathbone, la première échéance constituera un test déterminant, surtout qu’il faudra remonter le temps, soit douze ans, pour retrouver le sacre mondial
de Fabrice Bauluck chez les juniors.

Après une période d’incertitude et des tracasseries administratives, la délégation mauricienne mettra finalement  . Si le déplacement de l’entraîneur national, Judex Jeannot, et des tireurs Warren Robertson, Fabrice Bauluck, Nacish Jankee, James Agathe, Stannia Rathbone et Jessica Jocelyn a été pris en charge par le ministère de la Jeunesse et des Sports, celui du responsable de la délégation, Sanju Bhikoo, l’a été par l’entremise d’ABC Group. « Quand nous avons sollicité le directeur de cette compagnie, Vincent Ah-Chuen, il a réagi promptement. Nous lui en sommes reconnaissants, d’autant que son soutien lors des derniers championnats nationaux low- kick a été fort apprécié », fait ressortir Judex Jeannot.

Lors de cette échéance, ce dernier aura un œil particulier sur Warren Robertson et StanniaRathbone.«Warren est fort doué. Il possède beaucoup de qualités et demeure l’un des favoris pour décrocher le titre mondial. Toutefois, il aura à travailler son côté psy- chologique. Quant à Stannia, elle aura intérêt à travailler très dur afin de confirmer sa place pour les Mondiaux », avance-t-il. Un regard sur la liste des engagés jusqu’ici permet de constater que Warren Robertson se trouve avec deux adversaires dans la catégorie -54 kg, à savoir l’Italien Manuel Gentilini et le Turc Onurkan Yilmazer. De son côté, Stannia Rathbone pourrait disputer une finale directe face à la Française Lisa Mistretti, sociétaire de
la Ligue du Sud-Est.

Ce même cas de figure s’applique pour Fabrice Bauluck, qui possède comme unique adversaire jusqu’ici le Russe Armen Arutyunov. Ce seront donc les retrouvailles entre deux tireurs de talent. Champion du monde en exercice, Fabrice Bauluck fera face pour la quatrième fois à un adversaire qu’il a battu en deux occasions et qui a décroché le titre européen la saison dernière. Quant à James Agathe, médaillé de bronze aux derniers Mondiaux, il pourrait se retrouver soit face au Français Prewa Padabadi, soit face à l’Ukrainien Arthur Dubauskas, tandis que Jessica Jocelyn fera face à une solide opposition. Sept tireuses, dont deux Russes, viseront en effet le sacre chez les -52 kg seniors. De son côté, Nacish Jankee effectuera son baptême du feu à un tel échelon de la compétition. Une mission qu’il tentera de mener à bien dans une catégorie qui regroupe jusqu’ici le Tunisien Ayman Bousalmi et le Turc Zeki Kaya Mehnet.