La fédération mauricienne de kick-boxing et disciplines assimilées (FMKBDA) débutera la nouvelle saison par une réunion de travail prévue demain à Roches Brunes. Cette réunion concernera les membres de la fédération, de même que les membres du staff technique de la sélection nationale et les entraîneurs régionaux et permettra d’établir le calendrier de la présente saison, tout en évoquant différents projets.
D’ailleurs, un des projets chers à la FMKBDA cette saison demeure l’organisation à Maurice d’une compétition internationale pour les juniors. «Après l’euphorie de la saison dernière, marquée par les deux titres mondiaux, nous comptons cette année nous concentrer sur la relève. Une telle compétition pour les juniors sera bénéfique, d’autant que nous envisageons une participation aux championnats du monde de cette catégorie en septembre prochain», explique Jeremie Rousseau, président de cette fédération. La détection sera également un aspect que la FMKBDA ne compte pas négliger cette saison, alors qu’une nouvelle formule devrait être appliquée dans l’organisation des tournois régionaux.
Certes, les tireurs de l’élite seront de nouveau sous les feux de la rampe. La Coupe du Monde sera l’occasion pour les Fabrice Bauluck, James Agathe, Burtland Simiss et Facson Perrine de confirmer leur potentiel au plus haut niveau. Une échéance qui se déroulera de nouveau en Hongrie. Cette fois, la FMKBDA s’attend à une prestation plus prononcée des éléments féminins. «La médaille de bronze acquise par Ketty Rousseau a constitué un déclic. Désormais, d’autres tireuses veulent suivre cette voie, et tout cela s’avère être motivant», soutient Jeremie Rousseau. Au niveau régional, les échanges s’annoncent plus réguliers cette saison avec l’île de la Réunion, alors que les galas avec l’Afrique du Sud sont également envisgés. D’ailleurs, des invitations seront lancées à ces deux pays pour la concrétisation de ces échanges.