Cela fera exactement quatre années consécutives, ce mercredi, depuis que la Fédération mauricienne de Kick-Boxing et des Disciplines Assimilées (FMKBDA) se déplace à Rodrigues pour suivre l’évolution de la discipline dans l’île. Cette semaine, l’entraîneur national Judex Jeannot et le secrétaire Sanju Bhiku feront le déplacement pour une visite d’inspection et pour rencontrer les différents secteurs impliqués dans la promotion du kick-boxing. Ils quittent le pays mercredi et seront de retour samedi.
Ce déplacement aurait dû se faire lors de la semaine écoulée. Mais avec la présence de Edilson dans la région et un passage en Classe 1, mercredi, Judex Jeannot a déclaré n’avoir pas voulu prendre de risque. C’est ainsi que Sanju Bhiku et lui seront dans l’île à partir de mercredi, afin de constater de visu si cette discipline a progressé ou pas au cours de ces douze derniers mois. « La première fois que nous nous sommes rendus dans l’île, j’étais très inquiet quant à l’avenir du kick. La discipline était à la déroute et il n’y avait pratiquement rien. L’équipement manquait cruellement et il n’y avait pratiquement pas d’infrastructure », se rappelle Judex Jeannot.
L’entraîneur national se dit cependant heureux que les choses ont pris une tournure positive et ce, a-t-il souligné, depuis l’arrivée de Ismaël Valimamode comme Commissaire des Sports, il y a deux ans. Selon lui, les choses ont bougé très vite et aujourd’hui, le kick-boxing évolue dans un bien meilleur environnement. « Le Commissaire Valimamode connaît très bien son dossier et a beaucoup apporté au sport rodriguais. C’est quelqu’un de compétent et qui tient ses promesses. Il a fait avancer les choses au niveau du kick-boxing en leur donnant des équipements et en mettant un ring à la disposition des sports de combats. Actuellement, un gymnase est en phase de construction et nous ne pouvons que le remercier pour tout cela », a indiqué Judex Jeannot.
Constat à tous les niveaux
Selon l’entraîneur national, l’objectif de ce déplacement à Rodrigues sera de faire d’abord un constat de la situation et surtout superviser les tireurs et voir s’il y a eu progrès ou pas. Il profitera de l’occasion pour voir en action le jeune Linley Perrine qu’il a identifié depuis plus d’une année et qui est suivi par l’entraîneur régional, Jean-Claude Spéville. Ce tireur fait partie de la présélection des juniors susceptibles de prendre part aux Championnats du monde de septembre prochain, en Italie. Avec Sanju Bhiku, Judex Jeannot en profitera aussi pour faire un constat avec le comité régional, notamment en ce qui concerne la partie administratif.
Une rencontre est aussi prévue avec les entraîneurs et les deux hommes comptent également se rendre à Malabar pour jeter un coup d’oeil sur le gymnase en construction destiné aux sports de combats. Selon Judex Jeannot, une rencontre est prévue avec le commissaire Valimamode à Port-Mathurin, cela afin de voir dans quelle mesure la Commission des Sports peut aider davantage le comité régional et ses tireurs. Avec l’entrée en opération d’un gymnase et le ring déjà obtenu, l’entraîneur national a expliqué que le comité régional devra dorénavant organiser des compétitions selon les normes. Une autre visite est d’ailleurs prévue à cet effet cette année, avec très probablement le déplacement du président de la FMKBDA, Jérémie Rousseau, et le président de la commission juges-arbitres. Cela afin que les Rodriguais soient beaucoup plus informés sur l’organisation même des compétitions.
Il convient également de souligner que suite à une récente rencontre entre Jérémie Rousseau et Ismaël Valimamode, ce dernier a émis le souhait pour l’organisation d’une compétition régionale pour juillet prochain, dans l’île. Selon Judex Jeannot, ce projet est réalisable avec une participation des Réunionnais et des Malgaches. D’autant a-t-il fait ressortir, que les conditions sont très favorables avec l’engagement du commissaire Valimamode à cet effet.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que la FMKBDA n’est pas de ceux qui se contente uniquement de dire que Rodrigues est une pépinière. Au delà des bons mots qu’elle a à l’égard des Rodriguais, cette fédération se fait toujours un devoir de se déplacer au moins une fois par an et qui plus est, s’assure à ce que le comité régional fonctionne à plein régime. La fédération donne également la chance aux tireurs de l’île de s’intégrer à la sélection comme cela est le cas pour Facson Perrine et très prochainement, pour Linley Perrine.