La vice-championne du monde en boxe française savate (assauts), à savoir la Rodriguaise Anne Jelina Begue, a remporté la médaille d’or, samedi dernier, lors d’une compétition tenue à l’Académie de St André. Lors de son combat dans la catégorie des moins de 52 kg senior, Anne Jelina Begue a pris le meilleur de Brunella Araux, vice championne de France Espoir en 2011. A noter que la Rodriguaise a été vice-championne du monde en assauts, en février dernier, à Gênes en Italie, après une défaite concédée face à la professionnelle japonaise Mariko Hara.
 
Le moins que l’on puisse dire, c’est que Anne Jelina Begue est sur la montante et que cette victoire confirme son énorme potentiel. L’entraîneur et président du comité régional de Rodrigues, nommément Jean-François Roussety, s’est réjoui de cette unique victoire. « Je peux dire que Anne Jelina a été exacte au rendez-vous. Il n’empêche qu’elle a retrouvé en face d’elle une Brunella Araux très coriace et qui ne lui a pas fait de cadeau malgré ses 19 ans. L’expérience de Anne Jelina a fait la différence et avec un direct gauche bien puissant, la Réunionnaise s’est retrouvée au tapis », a déclaré Jean-François Roussety.
 
Après avoir brillé au niveau international, Anne Jelina Begue continue à faire parler d’elle sur le plan régional. Reste cependant que plus de moyens devront être mis à sa disposition, afin qu’elle puisse avoir la chance de progresser davantage. Pour ce faire, elle devra impérativement participer à des compétitions de haut niveau et ce, sur une base régulière. 
 
Pour en revenir à la compétition de samedi dernier, il convient de souligner que Rodrigues avait inscrit trois autres tireuses, à savoir Anatais Inkissin, Jessica Edouard et Marie Michelle Jolicoeur, alors que Maurice était elle représentée par Ranini Cundasamy et Marie Else Ducasse. Ces dernières ont tous obtenu une médaille d’argent. Selon Jean-François Roussety, les Rodriguaises et Mauriciennes ont eu fort à faire lors de ce gala dans le sens où les Réunionnaises, lesquelles ont la chance de participer à des compétitions de haut niveau, ont été supérieures et ont fait surtout parler l’expérience.
 
De cette équipe, on constate que Jessica Edouard  a été battue par Jista Oceane qui n’est autre que la championne de France assauts 2012 de la catégorie. Marie Elsa Ducasse (-56 kg) a, elle, été battue par Stephie Gaillac  (vice championne de France 2012), alors que Anatais Inkissing (-52 kg) et Marie Michelle Jolicoeur (-55 kg cadets) ont été battues par Laurence Riviere et Michio Betsy respectivement, championne de La Réunion 2011. Pour sa part, Ranini Cundasamy (-48 kg) a perdu face à Megane Armoogum (championne de Ste André).
 
Selon Jean-François Roussety, « Ranini a fait un joli assaut mais la taille de la Reunionaise lui a posé des problèmes, alors que Anatais a impressionné plus d’un au cours de cette soirée. En dépit du fait de tirer contre un adversaire qui avait un surplus de 4 kg, elle a failli surprendre Laurence Riviere. Ce qui nous fait le plus plaisir, c’est qu’après avoir vu la qualité de nos tireurs, la commune s’est dit disposée à prendre en charge la venue d’une équipe, l’année prochaine. »
 
Par ailleurs, Jean-François Roussety a indiqué que le président de la Fédération mauricienne de Boxe Française, à savoir Azfar Jhingut, a eu une reunion de travail avec la Ligue Reunionaise. Une rencontre au cours de laquelle il était également présent en sa capacité de président du comité régional de Rodrigues. Selon Jean-François Roussety, des développements sont à prévoir entre les deux parties en 2013. « Nous remercions la Commission des Sports de Rodrigues, la fédération, l’Académie de St André,  sans oublier les parents des tireurs, lesquels ont apporté leur contribution pour les frais de déplacement », a fait remarquer Jean-François Roussety.