A Rose-Hill, rue Vandermeersch, le Kolektif Sov Promenade Roland Armand et Jardin Bijoux ne démord pas. Lors d’une mobilisation ce matin du 13 février pour résister à l’abattage imminent des arbres dans le contexte des travaux du Metro Express, des habitants de la région et le Kolektif ont uni leurs forces pour faire entendre de nouveau leur voix. On aura noté la présence, ce matin, de l’ancien Président de la République, Cassam Uteem, Tania Diolle du Mouvement Patriotique, le député du PMSD Guito Lepoigneur, Adi Teelock, Selven Govinden et Jack Bizlall entre autres.

Plusieurs personnes ont pris la parole à cette occasion, dont Jack Bizlall, qui n’a pas mâché ses mots quant au projet Metro Express. L’homme politique et syndicaliste a exhorté le gouvernement indien de « s’occuper dorénavant de ses déboires en termes de pauvreté, de débordements dans les drains et de la pollution avant de vouloir aider les autres… » Et d’affirmer qu’il est impensable « qu’un ministre ou un Premier ministre prenne seul » une décision qui affectera la vie de centaines de milliers de personnes. Il a proposé qu’un comité soit institué pour juger des décisions parlementaires.

Une chaîne humaine a été dressée en signe de protestation par ceux présents et dans un souci de préserver des arbres, qui risquent d’être abattus sous peu.

A noter que la police est intervenue pour stopper le rassemblement qui, selon elle, n’aurait fait l’objet d’aucune autorisation.