La marche pacifique, prévue par le Komité Diego dans les rues de la capitale aujourd’hui, a été interdite pour cause de tenue des travaux parlementaires. Cette séance spéciale de l’Assemblée n’était pas prévue lorsque le comité a entrepris des démarches pour sa mobilisation.

« La Public Gathering Act qui interdit toute manifestation les jours de parlement est une loi répressive. On n’a qu’à prévoir une séance de l’Assemblée pour empêcher une mobilisation. C’est anti-démocratique. » C’est ainsi que les membres du Komite Diego, comprenant Lalit, la CTSP, le MPRB et le MLF, entre autres, ont réagi à l’interdiction de la police pour la marche d’aujourd’hui.

Le Komité Diego a tout de même réuni ses membres pour remettre la lettre de protestation au Premier ministre, Pravind Jugnauth, concernant son récent discours à l’ONU et la nécessité de fermer la base de Diego Garcia.