À un mois de la tenue de la deuxième édition du concert Koze Fam au J&J Auditorium à Phoenix, Scope est allé à rencontre des quatre voix féminines qui animeront l’événement. Dans une ambiance zen, amicale et décontractée, Linzy Bacbotte-Raya, Caroline Jodun, Sandra Mayotte et Nancy Dérougère se livrent et racontent la complicité et le lien d’amitié qui les unit.
Le samedi 7 novembre, elles partageront la scène. En attendant le jour J, elles se découvrent et apprécient autour de moments sympathiques liés à la préparation du concert.
Assises côte à côte, papiers à la main et s’échangeant des mots sur un ton sérieux, Caroline Jodun et Linzy Bacbotte sont très concentrées. La conversation qu’elles ont commencée il y a une quinzaine de minutes retient l’attention des deux femmes, qui ne semblent pas vouloir être dérangées. Voilà qu’arrivent Nancy Dérougère et Sandra Mayotte dans la pièce. C’est par hasard que ces deux dernières se sont rencontrées en chemin et ont fait une partie du trajet ensemble.
Chacune de ces quatre femmes a un emploi du temps chargé et des occupations précises. Mais qu’est-ce qu’elles ne feront pas pour s’accorder un petit moment entre filles pour discuter ? En hôtesse attentionnée, Linzy Bacbotte prévient ses invités qu’elle va préparer le déjeuner pour tout le monde. “Il faut savoir qu’on parle de musique, de spectacle, de beaucoup de choses et qu’on n’oublie jamais de manger. Nous sommes toutes les quatre des amateurs de bonne cuisine”, avance Linzy Bacbotte, tout de suite reprise par Nancy Dérougère. “Croyez-moi quand je vous dis que l’hôtesse du jour est un cordon-bleu. Manz ledwa kan vinn kot li.”