Pour la deuxième saison consécutive, le kyokushinkai mauricien sera représenté au All Asia Tournament. Ils seront donc huit combattants à vouloir rééditer la performance de Moobeen Jeewa, qui avait décroché la médaille d’argent lors de la dernière édition. Reste que ce combattant de même que Zakkariya Ozeer, Rajeev Bhoynub, Dharmanand Lullitt, Virsing Mungur, Zainah Khatib, Fadil Korimbuccus et Ashutosh Kamanah auront un redoutable défi à relever samedi à Kuala-Lumpur.
Le responsable de la délégation et président de la Kyokushinkai Martial Arts Federation (KMAF), Aslum Jeewa, s’attend à une honnête prestation de ses protégés. « Nous avons connu une préparation planifiée et adéquate et nous espérons faire de notre mieux. L’essentiel sera de bénéficier d’un tirage au sort favorable ».
Il s’agira donc d’éviter les Japonais, qui demeurent redoutables dans cette discipline. Les autres combattants en action viendront des pays suivants : Kazakhstan, Iran, Australie, Inde, Pakistan, Malaisie, Thaïlande, Vietnam, Koweït, Singapour et Émirats Arabes Unis. Invitée par le comité organisateur, Maurice sera donc le seul pays africain présent à cette compétition.
Par ailleurs, la City Cup s’est tenue le samedi 9 septembre dernier au Centre Idrice Goomanee à Port-Louis. Cinq catégories, à savoir poussins, kids, espoirs, seniors et katas féminin, étaient concernées par cette compétition disputée devant un public survolté. Aslum Jeewa soutient que cette compétition aura permis à plusieurs adeptes d’acquérir une certaine expérience et se dit surtout satisfait de la prestation de celles qui étaient en action dans les katas. Le vainqueur a été Nabuhah Sattar, qui s’est imposée devant Afsha Morad et Zainab Khatib.
Du côté des seniors, la palme est revenue à Absan Rohimun, qui a devancé Irfaan Oozeer et Hanzalah Ochotoya, tandis que Riyhaan Mahamoodally a fait la différence dans la catégorie kids face à Hassan Kurrumdin. Chez les poussins, Abdool Rahil s’est avéré supérieur à Ahmed Suhayl. Des prix spéciaux ont été remis à Adafa Yeadally Khan (meilleur technicien), Kevin Choo (best spirited fighter) et Chinnasamy Dharmarajah (combattant le plus prometteur).
La compétition a été agrémentée de démonstrations des adeptes du Centre Idrice Goomanee, notamment Ryan Toorab, Ismaïl Patel, Zakkariya Ozeer et Rajeev Bhoynub.