Comme les années précédentes, la Kyokushinkai Martial Arts Federation (KMAF) bénéficie de l’expertise d’un entraîneur japonais. Cette fois, Tadashi Ishihara a été sollicité et sera à Maurice du 19 au 25 courants. Au cours de sa visite, il dirigera un séminaire, assistera aux championnats nationaux au stade France Martin à Les Salines et effectuera des passages de grade.
Un des entraîneurs de la sélection japonaise, Tadashi Ishihara est également responsable de la branche Hokaido. Cette fois, la KMAF s’attend à ce que le Japonais conduise des séances d’entraînement fort poussées afin que nos représentants aux prochains championnats du monde soient encore plus affûtés. Les deux combattants retenus sont Dharmanand Lullit et Fadeel Kurrimbaccus qui seront accompagnés d’Aslum Jeewa, président de la KMAF. Pour rappel, cette compétition mondiale, qui en sera à sa onzième édition, se déroulera au Japon en octobre prochain.
 D’ailleurs, le Japonais aura une meilleure idée du niveau des combattants locaux lors des championnats nationaux knockdown. Reste qu’Aslum Jeewa s’attend à ce que la mission de Tadashi Ishihara apporte les résultats escomptés. «Les négociations ont été fructeuses. Cette visite du Japonais s’avère intéressante dans le sens que le kyokushinkai trouve graduellement sa place dans l’arène sportive à Maurice. L’intérêt des pratiquants est grandissant et tout ce travail ne demande qu’à être encouragé». Pour rappel, Yoshitaka Sato était présent à Maurice l’année dernière.