Un franc succès! Le Kyokushinkai Martial Arts Federation (KMAF) a accueilli un invité de marque lors de la semaine écoulée, en la personne du Japonais Yoshitaka Sato, All Japan Middleweight Champion (2001 & 2002). Le sensei du pays du soleil levant a animé un ‘Fighting Seminar’ dimanche dernier, couronné de succès.
Après avoir entamé un séminaire à l’île de La Réunion, le sensei Yoshitaka Sato est venu à Maurice pour animer un ‘Fighting Seminar’ en compagnie du président du KMAF, Aslum Jeewa. « Nous avons beaucoup appris. Il a commencé avec les bases (Kihon) pour ensuite enchaîner avec l’Idogeiko pour continuer avec le Kumité (combats). Le sensei Sato a aussi mis l’emphase sur la détermination et l’esprit combatif des combattants, qui se devait d’être des conquérants. C’était une atmosphère très intense et tous les combattants ont concentré toutes leurs énergies dans la bataille », explique Aslum Jeewa.
Il soutient, « Ces entraînements sont bénéfiques aux adhérents, qui ont comme objectif de participer à des tournois de grandes envergures. Les filles, qui ont été nouvellement introduites au Kumité, ont également eu recours à l’expertise de sensei Sato ». Le président de la KMAF a notamment fait ressortir qu’on n’arrête jamais d’apprendre et que les combattants ont compris qu’ils devaient toujours continuer dans leur quête d’apprentissage car il n’atteindront jamais la perfection. Ils pourront toutefois s’en approcher.
« Pour en revenir à la technique, je tiens à préciser que  le maître japonais a fait parler sa classe technique en réalisant plusieurs combinaisons devant les Mauriciens qui en ont profité pour les utiliser dans les phases de combats. Il a montré comment ses techniques pouvaient être utilisées pour contrer l’adversaire ou encore les surprendre notamment en administrant le dernier coup qui aurait envoyé l’adversaire au tapis par surprise », souligne-t-il.
À noter que l’entraînement a été conclu avec de la condition physique, incluant un circuit. « C’était un moment mémorable avec le sensei Sato. Il nous a sorti le grand jeu et nous avons beaucoup appris. C’est toujours un plaisir d’accueillir une telle référence. Pour notre part, la fédération poursuit sa marche en avant. Je suis très heureux pour les combattants. Ils devront maintenant mettre tout ce qu’ils ont appris en pratique pour ainsi devenir de meilleurs combattants « , fait ressortir notre interlocuteur.