Les deux représentants mauriciens à la Coupe du Monde de kyokushinkai prévue en Lithuanie à la mi-avril ont connu des fortunes diverses au cours du Independence Knockdown Tournament. Ce tournoi, organisé par l’école municipale de Kyokushinkai en collaboration avec la Kyokushinkai Martial Arts Federation (KMAF) et la municipalité de Port-Louis s’était tenu samedi dernier au Centre Idrice-Goomanee à Plaine Verte.
Ismaail Patel s’est imposé dans la catégorie Elite, tandis que Bilaal Ghanty n’a pas été à la hauteur des attentes placées en lui. « Sa performance a été décevante, alors qu’il a déjà fait montre de son expérience au niveau international. Il semble avoir la tête ailleurs, même lors de ses séances d’entraînement, et ne respecte pas les consignes. Cela se répercute inévitablement sur ses performances », déplore Aslum Jeewa, président de la KMAF.
Ce dernier espère que Bilaal Ghanty se ressaisisse au plus vite, d’autant qu’il affrontera le redoutable Lithuanien Lukas Kibilius lors de l’échéance mondiale. Samedi dernier, Ghanty s’est incliné face au prometteur Réunionnais Guillaume Magdeleine, ce dernier faisant la différence par wazaari, avec coup de genou à l’abdomen, lors d’un combat acharné long de huit minutes.
Par contre, Aslum Jeewa est nettement plus satisfait de la performance d’Ismaail Patel. « Il a certes pris du temps pour entrer dans ses combats et a commis des erreurs sous pression adverse. Toutefois, il s’est rattrapé au fil de la compétition. Il doit cependant encore s’améliorer afin d’éviter ces écarts. »
Le président de la KMAF dira également son appréciation de la prestation de Zakaria Ozeer, vainqueur chez les juniors, et celle des combattants de l’île soeur, qui étaient placés sous la férule de Jean-Michel Magdeleine. Si Guillaume Magdeleine s’est retrouvé sur la deuxième marche du podium dans la catégorie Elite, Brian Mithridate a de son côté décroché la palme de meilleur technicien.
Après cette compétition qui avait vu la prestation de 38 combattants devant un nombreux public, l’accent sera maintenant placée sur la préparation finale des deux représentants à la Coupe du Monde. Une fighting class comprenant combats et condition physique se tiendra le dimanche 7 avril au stade France-Martin, Les Salines, soit trois jours avant leur déplacement.
Au niveau local, la prochaine compétition se déroulera à Beau Bassin en mai et sera suivie de la Port Louis Cup le mois suivant. Par ailleurs, la traditionnelle venue d’un maître japonais est prévue cette année en septembre. Et ce, en raison de la période de Ramadan en juillet.