L’Independence Knockdown Tournament, deuxième compétition organisée cette saison par la Kyokushinkai Martial Arts Federation (KMAF), aura surtout été marquée par une remarquable prestation du jeune Kelvin Ho Kin. Évoluant dans la catégorie seniors lors de cette compétition organisée à la SSS Renganaden Seeneevassen, ce combattant, bien qu’étant le plus jeune, s’est montré supérieur à ses adversaires et a de surcroît décroché la palme de meilleur technicien.
Sa prestation n’a pas laissé insensible Aslum Jeewa, le président de la KMAF. « Kelvin a démontré un esprit de combattant alliée à une belle technique. Il fait montre de calme et de dévouement, tout en méritant le respect. À coup sûr, il possède un bel avenir. » Dans cette catégorie seniors, Kelvin Ho Kin a devancé Davissen Mauthoor et Zulkeef Maomed Hossen.
Du côté de la catégorie Elite, Zakariyya Ozeer s’est avéré le plus fort et ne cesse donc de progresser. Les autres catégories ont eu pour vainqueurs Hakim Lallmamode (juniors), Aftab Seenath (cadets), Jaail Jamalsah (Espoirs) et Raid Mahamodally (benjamins), tandis que le titre de best spirited fighter est revenu à Ahsan Rohimun.
Cette compétition, organisée avec la collaboration de la municipalité de Port-Louis, était également marquée par des démonstrations des adeptes des dojos de Quatre-Bornes, Floréal et Rose-Hill. Au bout du compte, la satisfaction était de mise au niveau du comité organisateur. « De tournoi en tournoi, les combattants font preuve d’évolution et de maturité dans leurs sorties. Il demeure évident que le sérieux dans leurs séances d’entraînement les mène au succès », affirme Aslum Jeewa.
La prochaine compétition organisée par la KMAF sera le André Materov Memorial Tournament qui se déroulera au dojo de Beau Bassin et qui sera réservée aux éléments féminins. Ce tournoi sera donc en mémoire de ce combattant russe décédé dans un incendie alors qu’il tentait de sauver sa mère. Au niveau international, la prochaine échéance sera les championnats du monde prévus au Kazakhstan en juillet.