Deux ans après une première visite, l’instructeur japonais de kyokushinkai Kensaku Yamamoto viendra de nouveau partager ses connaissances avec les adeptes mauriciens. Détenteur d’un quatrième dan et aujourd’hui entraîneur de la sélection japonaise, il sera à Maurice du 6 au 11 septembre prochain. Outre le fait qu’il dirigera des stages au cours de son séjour, il aura également l’occasion d’assister aux championnats nationaux qui se dérouleront au stade France-Martin, Les Salines, le 8 septembre.
S’il possède une carte de visite impressionnante, Kensaku Yamamoto (41 ans) aura tout de même le privilège d’avoir sous sa coupe Emi Shoguchi, qui a décroché le titre mondial en 2011. Sa carrière longue de quinze ans en tant que combattant aura également été fructueuse. On retiendra comme hauts faits d’armes ses succès à six éditions du All Japan Weight Division Tournament, soit en 1991, 92, 93, 95, 2001 et 2004. Il a aussi participé à trois éditions des championnats du monde et agit actuellement en tant que Brand Chief du Aichi Yamamoto Dojo.
Sa carrière de compétiteur terminée, il a partagé ses connaissances à travers des séminaires tenus dans différents pays, notamment en Bulgarie, au Koweit, en Russie, aux Pays-Bas, en Belgique et en Suisse. Au cours de sa dernière visite à Maurice, il s’était réjoui de l’essor pris par cette discipline. « Maurice est en pleine progression et le kyokushinkai poursuit son développement. J’espère que les combattants continueront à progresser afin de produire des champions. »
Pour la petite histoire, il faut savoir que ce sera la seizième année consécutive que la Kyokushinkai Martial Arts Federation reçoit la viste d’un maître japonais.