La cour fédérale du Canada ( HYPERLINK « http://rabble.ca/news/2016/06/federal-court-overturns-northern-gateway-pipeline-approval » \h http://rabble.ca/news/2016/06/federal-court-overturns-northern-gateway-p…?) s’est prononcé contre le ‘Enbridge Northern Gateway Pipeline’ parce qu’il y a clairement eu peu d’effort de consultation avec les peuples indigènes. Cela fait des années que bon nombre de first nations ont signifié qu’ils ne veulent plus de nouvelles extractions de gaz et de pétrole parce que ceux-ci n’amènent que la mort. Cette bonne nouvelle verse du baume sur le coeur des autres activistes qui se battent pour le vivant.
La gauche turque
Je suis pessimiste – c’est dans mes gènes –, et la vague de mauvaises nouvelles ayant secoué notre quiétude n’arrange guère cela. Je me souviens encore de l’émotion qui m’a enveloppée quand un camarade turc m’a rassurée qu’il était en un seul morceau, loin du lieu des attentats à Istanbul. Depuis le meurtre de Berta Caceres, les activistes politiques sont de plus en plus ouvertement ciblés à travers le monde. Onur, mon camarade turc, milite au sein de la plateforme gauchiste, une aile non-négligeable de l’opposition parlementaire. La gauche turque anime des débats à faire pâlir nos pseudo socialistes à Maurice; c’est le soulevement immédiat en 2012 quand Erdogan menace le droit à l’avortement… Hormis cela, Onur est un être pétri de principes et de connaissances, et doté du sens de l’action. Il m’a démontré, par exemple, comment le mouvement LGBTI a tout à gagner dans le dialogue social et le discours anticapitaliste. Lui comme tant d’autres incarnent le changement.
Nous sommes l’alternative, phrase qui demeure un sujet de discussions permanentes avec mon père; d’une part, parce que lui, ancien militant, voit encore dans la gauche de jadis la réponse à tout même si tout ce beau monde voguant à droite se contente pour la plupart d’étaler au fil des années une crème gauchiste comme de l’autobronzant. D’autre part, parce que chacun d’entre nous qui ose le changement mérite de pouvoir le clamer sans honte, sans peur qu’il ou elle incarne autre chose que ceux qui tentent de nous enclaver dans un obsolète standardisme.
Etre activiste politique aujourd’hui relève d’un choix ‘débile’ parce que chacun s’amuse à pointer du doigt ‘le’ politique. La politique, ce sont des idées, des idéaux, des utopies pour certains mais des rêves qui nous portent. Une societé plus juste et égalitaire constitue une idée politique. Cela passe par des droits, difficilement acquis par nos aïeux (qui s’érodent au fil des alliances au pouvoir). Mais ces jours-ci, je me dis qu’au final, on n’est pas aussi avachis qu’on en a l’air. Il y a quelques jours, le Washington Post et la BBC rapportaient que le trou dans la couche d’ozone avait commencé à ‘guérir’…
Après, j’ai entendu à la radio une personne rappeler les faits au ministre de l’Energie quant à la distribution et le coût de l’eau potable. Je n’ai pas d’affection pour le ministre de l’énergie; je me réfère à l’homme politique qui se clame de gauche et qui veut à tout prix privatiser l’eau sous couvert d’un partenariat stratégique.
Par ailleurs, pendant plus d’un an, on a tenté de  comprendre ce qui se passait le long de la côte de Pointe-aux-Sables. Le ministère des Terres n’a jamais répondu à nos lettres. Depuis peu, on relève plusieurs questions posées ouvertement, notamment l’accès à la plage, le droit de certains bailleurs de privatiser une partie de la plage, le manque d’espace commun et l’allocation même des terres.
Evidemment je ne me fais pas des illusions, la bête ne se laissera pas faire; le capitalisme a la capacité de détourner les efforts de l’économie collaborative comme le crowd funding. Mais l’esprit anticapitaliste et écosocialiste ne se cantonne plus à des slogans, il est vivant et parlant.
De la liberté d’agir
La campagne Pollution free Politics en Australie est un bel exemple. Les citoyens ont désormais à leur disposition les informations sur les candidats  HYPERLINK « http://votesmartaustralia.org/ » \h http://votesmartaustralia.org/ pour les élections. Le site rappelle les décisions prises contre l’écologie, les droits du travail… de plusieurs députés ainsi que leurs propos.
Mais il ne suffit pas d’exister seulement dans la critique, la Confédération générale des Scop (sociétés coopératives et participatives) a publié un bilan positif pour 2015 affichant un progrès de 6 %, 2855 entreprises coopératives en France, 50 000 salariés et un chiffre d’affaires de 4,5 milliards d’euros.
Je suis activiste politique, je sais que beaucoup de gens se laisseront berner, refuseront l’évidence même mais je suis fière de porter des idées fortes quitte à paraître utopique. C’est le même sentiment qui nous anime quand nous nous battons pour ce qui est juste; contre la privatisation du port et de la CWA par exemple ou encore pour le droit à la parole et à l’information.
Je suis activiste politique, cela ferme bien des portes, certes, mais rien ne vaut la liberté!