Shirish Narang, qui exerce comme entraîneur à Maurice depuis deux ans, tient enfin sa première victoire phare au Champ de Mars. Le jeune entraîneur, qui jusque-là n’avait remporté que des courses de moindre envergure, a donné un peu d’épaisseur à son CV en épinglant son premier Groupe 2 avec Hillbrow. L’alezan, qui avait donné des sueurs froides aux partisans de Scotsnog quelques semaines plus tôt, a tiré avantage du réajustement au handicap pour s’offrir sa huitième victoire au Champ de Mars.
On avait, dans notre avant-papier, demandé aux turfistes de faire preuve de prudence en ce qu’il s’agissait des chances de Charles Lytton, qu’on avait mises en perspective par rapport au poids et à l’état de la piste. Si ce dernier paramètre ne fut pas déterminant avec le pénétromètre affichant 2,9 unités, en revanche il n’est pas faux de dire que le handicap a eu une incidence sur le rendement de l’élève de Gilbert Rousset en pleine ligne droite. Et ce n’est pas Robert Khathi, qui pilotait Hillbrow, qui recevait pas moins de 6,5 kg du vainqueur de l’édition 2016 de la Princess Margaret Cup, qui nous dira le contraire.
L’éventuel vainqueur ne prit pourtant par le meilleur des départs, mais Robert Khathi se démena pour lui trouver une bonne position dans le dos des animateurs. Elite Class, qu’on attendait à voir aux avant-postes ou au pire en deuxième position, précédant Charles Lytton, n’eut aussi pas une bonne mise en action et dut “travailler” quelque peu pour se rapprocher de Captain Magpie, qui avait entre-temps pris la direction des opérations. Mais c’était sans compter avec Charles Lytton, qui le garda à son extérieur. Hillbrow se retrouvait juste derrière ce trio de tête et était flanqué de Kremlin Captain tandis qu’au coeur du peloton on retrouvait Chinese Gold, M L Jet et Recall To Life. Mal placés dans les stalles de départ, Everest, Open Heir et Tandragee n’eurent d’autre choix que de suivre en queue de peloton.
Dans un champ aussi fourni de onze partants, la ligne a son pesant d’or et c’est peut-être ce que s’est dit Steven Arnold en refaisant le film de la course. Malgré toute son expérience, l’Australien eut toutes les peines du monde à surmonter le handicap de sa mauvaise ligne et, à 1000m de l’arrivée, était toujours à manoeuvrer en vue de trouver une bonne position à sa monture. À court d’option, il n’eut d’autre choix que de demander un effort supplémentaire à Kremlin Captain qui passa Elite Class pour se retrouver sur l’arriere-main de Captain Magpie avec pour effet que le rythme s’en alla crescendo. À l’arrière on n’en demandait pas mieux et on rongeait son frein en attendant la ligne droite finale.  
Captain Magpie aborda celle-ci en tête mais fut vite ramené à la raison par Kremlin Captain. Brandon Lerena plongea à l’intérieur sur Charles Lytton tandis que Hillbrow, que Khathi avait lancé à l’extérieur de Kremlin Captain, s’amenait en pleine piste. Alors qu’on pensait qu’il baisserait de pied au vu de son parcours éprouvant, Kremlin Captain devait, à la surprise générale, faire jeu égal avec Charles Lytton. Il domina même le pensionnaire de Gilbert Rousset à environ 75m du but, mais à peine eut-il mis le nez à la fenêtre que Hillbrow l’attaqua a son tour. L’avantage au handicap aidant, l’alezan prolongea son effort sous la monte énergique de Robert Khathi pour prendre le meilleur de Kremlin Captain qui tomba les armes à la main. Bien que n’ayant pas toutes ses aises dans les 25 derniers mètres, Charles Lytton conserva le deuxième accessit devant Chinese Gold, qu’on attendait à voir plus percutant dans cette partie de la course. Hillbrow boucla les 1500m dans le bon temps de 1.30.81.
Hormis la victoire de Hillbrow, cette journée a été marquée par la première 2017 de Vincent Allet signée Buffalo Trip et les débuts victorieux de Raymond Danielson sur notre turf avec Sunset Breeze et Olympic Bolt pour le compte de l’entraînement Perdrau. À retenir également la première de Rye Joorawon sous les couleurs de son nouvel employeur avec After Midnight.