Les enquêteurs de la brigade anti-drogue de l’aéroport ont procédé, jeudi, à l’arrestation de deux jeunes hommes durant la matinée. Amman Illahibuccus Sonah, 20 ans, un marchand ambulant domicilié Port-Louis, avait fait le voyage pour Kuala Lampur en compagnie de son ami et complice Dharmarajen Sapanee, 25 ans, un habitant de Vallée Pitot exerçant la même profession que lui. Le but de ce voyage : faire aurait rentrer illégalement à Maurice une certaine quantité de substances thérapeutiques. À leur retour, il y a trois jours, les choses ne se sont pas passées comme ils l’avaient prévu.
Le travail de la brigade anti-drogue étant d’empêcher les entrées et sorties illégales de psychotropes à Maurice, des enquêteurs de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) ont été placés à différentes sections de l’aéroport Sir Seewoosagur Ramgoolam afin de veiller au grain. C’est ainsi que durant la matinée de jeudi, Amman Illahibuccus Sonah a été intercepté à son retour de Kuala Lumpur. Parmi les substances saisies sur lui se trouvaient 30 comprimés de Tramadol HCL 50mg – communément appelé Tramal –, 200 comprimés de Stano M10 Stanozolol, 600 comprimés de CLEN M40 Clenbuterol HCL, 100 pilules d’Oxymetholone, 50 pilules d’OXAN M5 Oxandrolone, ainsi que du papier journal renfermant cinq fioles de Stanozolol, cinq fioles de Nandrolone, 8 fioles de Testosterone Blend d’une capacité de 400 ml chacun, 4 autres d’une capacité de 250 ml, et 2 fioles de Boldenone Undecylenate, parmi tant d’autres; substances thérapeutiques pour lesquelles il ne possédait aucune ordonnance.
Interrogé, Amman Illahibaccus Sonaha a expliqué aux enquêteurs avoir transporté ces psychotropes après que son ami Dharmarajen Sapanee le lui ait demandé. Ce dernier, qui avait également fait le voyage Maurice/Kuala Lumpur/Maurice, a aussitôt été intercepté à l’aéroport et a été fouillé. Dans sa valise, se trouvaient, de même, une grosse quantité de produits thérapeutiques du même type, à savoir, des fioles de Boldenone Undecylenate, de Testosterone Blend, de Nandrolone Blend,  ainsi qu’une forte quantité de comprimés tels Oxandro 10 mg, Anabol et Trembolone Acetate, parmi d’autres sans ordonnance. Leur arrestation a eu lieu en présence du Customs Officer I. Dahoo. Ils ont comparu en Cour et ont été libérés le même jour après avoir fourni une caution.