L’affaire Gregorio Arena, accusé de «cheating» suite à sa monte sur Saziwayo lors du 10 août dernier, a repris lundi dernier devant les magistrats Kesnaytee Bissoonath et Azam Neerooa alors que le jockey italien était représenté par Me. Yahia Nazroo (avocat). Les points de droit présentés par ce dernier le vendredi 21 mars ont été débattus lors de la séance de lundi. Me. Yahia Nazroo a soutenu, entre autres, qu’il objecterait à la projection de la course qui n’avait pas été montrée au jockey lors de l’enquête de la police. L’homme de loi a aussi demandé que les enregistrements de l’enquête effectués par le Mauritius Turf Club ne soient pas évoqués, vu que le MTC est un club privé. Yahia Nazroo a aussi souligné que les rapports signés ou non signés du MTC ne pouvaient aussi être présentés ainsi que les documents qui n’ont pas été communiqués à la partie défenderesse et que cela serait en violation de la Section 10 de la constitution.
La poursuite a déclaré qu’elle ne procéderait pas à la retranscriptions des enregistrements de l’enquête du MTC mais qu’elle insistait pour que le film de la course soit projeté et que cela ne serait en aucun cas préjudiciable envers le jockey, le procès n’ayant pas encore été pris sur le fond.
Sur la question du film de la course, Me. Yahia Nazroo a soutenu que son client n’a pas eu l’opportunité de le visionner et, de ce fait, cela constitue une violation des droits fondamentaux alors que, selon lui, son client doit être mis en présence de preuves émises à son encontre pour préparer sa défense.
On se souvient que Gregorio Arena avait écopé d’une suspension de 6 mois et d’une amende de Rs 100 000 suite à l’enquête des Racing Stewards du MTC.
Le ruling de la cour est prévu le 8 avril prochain.