Swapneel Rama, Jean-Roland Boutanive et Bhawan (Dinesh) Sooful ont décidé de ne pas aller de l’avant avec leur intention de faire appel contre les sanctions infligées par le board des Racing Stewards à l’issue de la victoire de Zip It, le 30 novembre dernier. On se souvient que ce succès du cheval de l’écurie Maigrot lors de la première épreuve du dernier week-end international avait suscité une enquête d’envergure sur la monte de la majorité des jockeys engagés dans cette course. Pas moins de six d’entre eux avaient été sanctionnés pour n’avoir pas donné toutes les chances à leurs montures pour l’emporter ou obtenir la meilleure place possible à l’arrivée.
Nishal Teeha (Manta Ridge) écopa d’une suspension de douze journées. Idem pour l’apprenti Mayeven Chinapiel qui était en selle sur The Sneaker. Jean-Roland Boutanive s’était vu infliger une mise à pied de dix-huit journées. Swapneel Rama, associé à Port Albert, fut suspendu pour quatorze journées. Reehaze Hoolash (Infinite Destiny) fut sanctionné d’une suspension de quatorze journées également tandis que Dinesh Sooful écopa de deux journées de suspension. Tous ces cavaliers eurent aussi une amende de Rs 25 000 à payer et se virent interdire de monter au Champ de Mars pendant le temps de leur suspension.
Sooful se remet
La date des appels des autres cavaliers n’est pas encore connue. Il est à noter que depuis sa suspension Swapneel Rama monte exclusivement à Mon Choisy.
L’absence de Dinesh Sooful dans les centres d’entraînement n’est pas passée inaperçue. Il faudrait cependant savoir que le Mauricien a été opéré d’un genou à la fin de la dernière saison et doit observer un repos de trois mois. Il se remet graduellement et reprendra les étriers une fois complètement rétabli.