Le board d’appel a, suite à un point de droit soulevé par l’homme de loi de Yashin Emamdee, Me Yahia Nazroo, renvoyé l’appel du cavalier mauricien au mardi 4 juin. Le board a demandé  que le Mauritius Turf Club soit représenté par un homme de loi.
Selon les informations recueillies de diverses sources — Turf Magazine n’avait pas été informé de la tenue de l’appel de Yashin Emamdee — il nous revient que le représentant légal de Yashin Emamdee, qui était le conseil légal du MTC la saison dernière, a soulevé douze « grounds of appeal » dont cinq étaient des points de droit. Nous n’avons malheureusement pas pu avoir plus de détails à ce sujet. Néanmoins, il semblerait que les discussions entre les deux parties, plus particulièrement entre le Chairman du board des Racing Stewards Ian Paterson et Yahia Nazroo — ces deux hommes avaient été l’objet d’une controverse l’année dernière — furent au centre des débats, sur un point de droit bien précis, soit la constitution du board des Racing Stewards qui n’était pas conforme avec les Statuts du club et les Rules Of Racing et serait « null and void ». Selon le représentant légal de Yashin Emamdee, le board des Racing Stewards ne pouvait être constitué de deux Stipendiary Stewards et de deux autres membres payés des deniers du club ou d’un Stipendiary Steward et de quatre membres payés par le MTC. Il a aussi été précisé qu’au MTC tout appel devait être formulé dans les 24h suivant un jugement alors que la loi fait état que tout appel à l’encontre de la chose jugée pouvait être fait après 2 ou 3 semaines.