Elle est à sa première participation aux élections mais elle est loin d’être néophyte. Sundee Beedassy, 46 ans, est candidate sous la bannière PTr/MMM au N° 11, avec Arvin Boolell et Sanjeev Ghurburrun comme colistiers.
Cela fait un peu plus d’une semaine que Sundee Beedassy, qui se présente comme une « militante coaltar die-hard » du MMM, est en campagne agressive au N° 11. Dimanche dernier, Le Mauricien l’a suivie d’abord à La Flora, puis au marché de Rose-Belle.
Aux premiers abords, cette directrice d’entreprise d’une usine de rouleaux de plastique a le contact relativement facile avec les gens. Peu connue au N° 11, elle se présente d’un namasté avant d’entamer un brin de causette. Elle explique brièvement qui elle est et sous quelle bannière elle pose. « Mo sa candidate madame ki pe poser la avec Dr ek Sanjeev », dit-elle principalement.
Il s’avère difficile de la suivre à travers les allées bondées du marché de Rose-Belle. Sundee Beedassy est active et se fond facilement dans le décor. Parfois, des femmes l’interceptent pour l’assurer de leur soutien, principalement des activistes du N° 13. La candidate se presse alors d’expliquer qu’elle était Campaign Manager à Rivière-des-Anguilles/Souillac aux élections générales de 2010.
Les inlassables Vire Mam chantonnés par les maraîchers ne semblent pas non plus la perturber. Elle poursuit son chemin, en continuant ses salutations.
Mère d’un adolescent de 16 ans fréquentant le Lycée La Bourdonnais, cette habitante de Floréal emploie une quinzaine de personnes dans son entreprise familiale.
Sundee Beedassy a longtemps évolué au sein du Mouvement Travailliste Democrate (MTD) aux côtés de son ex-mari Sanjit Teelock avant d’intégrer le MMM pour de bon. Elle a également été conseillère municipale de 1991 à 1996. Étant nouvelle dans la circonscription, elle n’a pas souhaité se prononcer se prononcer sur les développements qu’elle souhaiterait y apporter, tout en soulignant qu’Arvin Boolell y a fait un excellent travail : « Partou kot mo ale, mo pe trouv bokou devlopman ki dokter inn fer. » Interrogée sur les sujets qu’elle tient à coeur, Sundee Beedassy mentionne les intérêts des femmes et l’éradication de la pauvreté.