L’Is’Art Galerie d’Antananarivo est un espace d’exposition qui veut soutenir le développement des arts plastiques à Madagascar. Projet artistique à caractère social, il valorise le secteur et soutient les jeunes artistes. Des expositions y sont régulièrement organisées. Scope s’y intéresse cette semaine.
Innovation et Synergie pour l’Art : c’est autour de ce concept que l’Is’Art Galerie a été fondé par Richard Razafindrakoto et Rafalimanana en 1999. Atelier et galerie d’art, l’espace a été créé pour permettre aux enfants de connaître les arts plastiques. Plusieurs artistes en sont sortis, à Antananarivo, la capitale malgache.
Quelques grands événements ont marqué cette première partie de son histoire. Parmi : Razana sy Vina (Ancêtres et vision), en 1999 à Antananarivo et en 2001 à La Réunion;  Mananilatany en 2003, combinant spectacle et film documentaire environnemental; Elabakana (Glissement perpétuel) en 2003 à La Réunion et en 2006 à Antananarivo. C’est pendant l’exposition Elabakana de 2006 que l’artiste Richard Razafindrakoto est décédé, laissant un grand vide pour ses élèves artistes, qui se sont dispersés dans leurs activités personnelles.
C’est finalement le benjamin de l’équipe qui a repris le flambeau pour insuffler un nouveau souffle au projet. Tahina Rakotoarivony s’est fixé pour objectif de promouvoir les arts visuels sur le territoire malgache; de favoriser les collaborations entre les artistes et les médias, les scientifiques, le public; de leur offrir les moyens
d’apprendre et de s’enrichir auprès d’autres artistes internationaux ayant eu accès à des écoles d’art; de valoriser le rôle social et politique des artistes.