Le paysage est une bonne raison pour ne se laisser happer par l’envie de vitesse. Sur la nouvelle autoroute qui va de Verdun à Terre Rouge, la tentation semble grande d’appuyer sur le champignon, malgré la vigilance des policiers. Mais même les fous du volant se sont laissé séduire, ne serait-ce qu’un instant, par la beauté du panorama. Depuis l’ouverture de cette autoroute, les Mauriciens découvrent ces autres paysages longtemps dissimulés et qui étaient restés longtemps inaccessibles.
Tout autour, de fières montagnes qui, en cette période pluvieuse, resplendissent d’un vert éclatant. En bordure de route, des champs de légumes, de pistaches, d’ananas ou encore de manioc complètent les attraits exceptionnels du parcours.
Comme les travaux ne sont pas encore terminés, on peut encore voir l’eau des sources dévaler le long des roches noires de certaines parois abruptes qui longent l’autoroute.
Il ne s’agit pas seulement de gagner du temps en évitant les embouteillages et le béton de Port-Louis. Ce détour offre effectivement quelques minutes de rêve et d’évasion aux automobilistes.