Depuis quelques semaines, de nouveaux partis politiques sont en train de “pousser comme des champignons après un mauvais temps” comme dirait l’autre et se présentent comme “les partis alternatifs” pour une île Maurice saine et démocratique. Comme acteur principal, il y a le parti du « Muvman Liberater » fondé le 14 Juin par Ivan Collendavelloo, le parti de Maharajah Madhewoo appelé “The Liberals”, lancé le 29 juin et le parti « Ensam » qui sera officiellement lancé le 17 juillet. Selon leur dirigeant respectif, ces partis politiques ont été concrétisés avec le but d’attirer des jeunes et de leur transmettre l’ambition à faire de la politique autrement. Mais à peine éclos, Le « Muvman Liberater » par exemple, connait déjà ses premiers conflits au sein du parti jusqu’au point où l’amour de la politique “honnête” entre Ivan Collendavello et Sheila Bunwaree ont laissé place aux amertumes et aux piques.