Deux épisodes ne sont pas passés inaperçus au sein de l’hémicycle lors de la séance parlementaire, les travaux ayant été ajournés au 7 octobre. Deux ministres, en l’occurrence le vice-Premier ministre et ministre des Utilités publiques Rashid Beebeejaun et son collègue des Administrations régionales Hervé Aimée, se retrouvent en effet au centre de ces affaires, ce dernier ministre ayant eu un long entretien avec le Premier ministre, Navin Ramgoolam, au sein de l’hémicycle alors que les travaux parlementaires avaient déjà été bouclés.
La pendule de l’Assemblée affiche 11h36 tandis que des parlementaires s’impatientent devant le retard accumulé pour le démarrage de la séance. Le Deputy Prime Minister et ministre des Utilités publiques prend place dans le Front Bench. Puis, affichant un large sourire, il félicite Showkutally Soodhun en montrant deux “Thumbs Up”. Une scène qui démontre, si besoin est, que la communication est au top niveau entre ces deux parlementaires, pourtant de bords différents.
Les mauvaises langues prétendent que ces félicitations à peine déguisées feraient suite aux récents commentaires publics du député du MSM au sein de la situation dans l’opposition. Il avait égratigné la démarche du leader du MMM dans la conjoncture politique. Aucune confirmation n’était disponible.
Le cas du ministre Hervé Aimée est indiscutable. Lors du Question Time, à deux reprises au moins, le ministre travailliste a en effet fait preuve de son animosité à l’encontre de l’opposition MMM. D’abord, son allusion aux équipements de sapeurs-pompiers pour « éteindre le feu au sein de l’opposition ». Ensuite, le « sorti dehor » sur un ton menaçant du ministre lancé à l’encontre d’un membre du MMM lors de la PQ sur la cybercité d’Ébène.
Devant la tournure des événements, le Premier ministre et leader du Ptr a eu un long entretien avec le ministre Aimée dans l’hémicycle, alors désert, après la fin des travaux, soit vers 21h45. Ces échanges auraient duré une dizaine de minutes. Aucun détail n’a cependant transpiré…