Je n’ai pas fini avec elle. Il se chuchote que l’héroïne embarque en vedette mais se la joue incognito sur un navire au nom de fleur. Elle a défrayé la chronique et n’est pas près de se calmer. Selon la rumeur, cette empoisonneuse voyage la casquette sur l’oreille. Elle s’écarte sans vergogne des gens montés à bord afin de faire une traversée sans heurts, des côtes malgaches à nos rives. L’ensorceleuse est servie par un personnel dévoué, dont la discrétion est assurée. Généreux pourboire ou avantage en nature ?