44 ans après sa construction, l’Intensive Care Unit (ICU) de l’hôpital du Nord connaît un renouveau. Des investissements de l’ordre de Rs 88 M ont permis à ce département qui accueillait auparavant huit patients, d’être doté de 10 lits et de disposer – outre de l’air conditionné – de “high medical equipment”. Le ministre de la Santé qui procédait à l’inauguration de cette nouvelle unité vendredi dernier, en présence de son état-major, n’a pas manqué l’occasion de faire ressortir qu’”en trois ans, quelque Rs 750 M ont été déboursées rien que pour la circonscription No 5, en vue d’améliorer les conditions dans lesquelles les médecins et personnel hospitalier travaillent pour offrir les meilleurs soins aux patients”.
De huit couches, l’ICU de l’hôpital du Nord passe à 10 chambres individuelles équipées d’appareils médicaux dernier cri. Les patients seront sous la supervision permanente d’un médecin résident qui sera assisté entre 9 h et 16 h par un spécialiste en anesthésie et un autre médecin spécialiste. Qui plus est, cette nouvelle unité est placée sous caméra de surveillance, l’objectif étant d’apporter une attention permanente aux patients. Des investissements respectifs de Rs 38 M en ce qu’il s’agit des équipements et des meubles et de Rs 50 M s’agissant du bâtiment et du terrain, ont été nécessaires pour la rénovation de cette unité, a révélé le ministre Lormus Bundhoo à la presse à l’issue de la cérémonie inaugurale.
Soit, selon les calculs du ministre, un lit dans ce département coûte Rs 5 M. Il devait également indiquer que la prise en charge d’un patient admis au sein de cette unité coûtait entre Rs 10, 000 à Rs 15, 000 quotidiennement à son ministère. Pour optimiser les soins de cet hôpital vieux de 44 ans, le ministère de la Santé a initié plusieurs autres projets. Ainsi, outre l’ancien département ICU qui serait transformé prochainement en High Dependancy Unit, l’Accident & Emergency Department a été rénové au coût de Rs 76 M. Le système de drains a aussi été revu au coût de Rs 118 M. D’autres projets sont en cours, dont l’amélioration du laboratoire et les investissements au Centre cardiaque. Dans son discours, le ministre de la Santé, qui n’a pas manqué de faire état de ses réalisations dans le secteur, a confié que durant ces trois dernières années, Rs 750 M ont été dépensées rien que dans la circonscription du Premier ministre, en guise de projets visant à améliorer le service de santé publique.