Le Lions Club d’Ébène a lancé la campagne Kiltiv to Konesans, destiné à un public élargi. La cérémonie s’est déroulée vendredi dernier, à l’hôtel Gold Crest, à Quatre-Bornes, en présence des membres du Lions Club, ainsi que de David Boyce, Chief Operations Officer (COO) de Le Meritt, partenaire de cette initiative, qui devrait atteindre un peu plus de 100 personnes à terme.
Ce projet Kiltiv to Konesans s’inscrit dans le cadre d’un concept de free consultancy, mis en place par le Lions Club d’Ébène (LCE). Ainsi, le Lions Club, composé de professionnels de divers domaines, dont la loi, la comptabilité, l’éducation et le marketing, a voulu porter ce projet à un public issu de certaines régions de l’île.
Dans son discours, Pritee Auckloo, présidente de la Commission Education et responsable de la mise en place du projet, a fait un bref aperçu de l’action qui sera menée sur une durée de six mois, avec trois dates déjà retenues.
« Le Lions Club d’Ébène comporte en son sein des professionnels issus de plusieurs domaines. Nous avons voulu offrir cette expertise à un public élargi, comprenant des femmes au foyer, étudiants ou adultes, principalement aux personnes venant d’un groupe identifié au préalable. »
Cette action sera axée sur cinq thèmes principaux (first aid, entrepreneuriat, environnement, home budgeting, psychologie et le domaine légal). « Ce sont des aspects que nous vivons tous les jours, mais qui peuvent prendre quelqu’un au dépourvu s’il n’est pas bien préparé », a encore dit Pritee Auckloo, elle-même professionnelle de l’éducation.
Le Club a retenu le samedi 14 décembre, à Grand-Sable, avec un groupe d’une cinquantaine de personnes. Cette première intervention était axée sur les thèmes de l’énergie renouvelable, first aid and medical issues et l’entrepreneuriat, entre autres. Ils étaient quatre intervenants, samedi dernier, dans le centre communautaire de ce petit village du Sud-Est, pour disserter sur les thèmes cités plus haut.
« C’est un projet qui nous trottait dans la tête depuis la création du Club, il y a un an. Aujourd’hui, nous sommes fiers de pouvoir proposer une aide à un public, qui en fera bon usage. »
Le LCE a aussi bénéficié de l’apport du United Nations Development Programme. D’autres ONG s’associeront au projet en cours de route.
De son côté, David Boyce, COO de Le Meritt Holdings, s’est dit agréablement surpris par le projet. « Je suis heureux et fier d’associer Le Meritt Holdings à cette initiative. C’est rassurant de voir qu’il y a des jeunes qui veulent faire progresser les choses. »
Il a aussi assuré le soutien de la firme de l’immobilier pour d’autres projets. « Nous serons ravis de vous aider dans vos projets à venir. »
Rama Ersapah, président du Club, a pour sa part évoqué la concrétisation de ce projet. L’idée a pris du temps avant de voir le jour, mais les choses ont bougé entretemps. « Nous aurons d’autres idées, d’autres projets où nous aurons besoin de votre aide. Nous espérons que Le Meritt Holdings sera pendant encore longtemps notre partenaire », a-t-il conclu.