Jeudi 20 mars, c’était la Journée internationale de la Francophonie. Nous avons interrogé Ramanujam Sooriamoorthy, philosophe et président de l’Association mauricienne des enseignants de français (AMEF), qui, d’ailleurs, ce jour-là, a donné une conférence à la Municipalité de Port-Louis, sur la question du français.