La journée d’hier n’a pas été de tout repos pour plusieurs familles habitant dans l’Est. En proie à des inondations lors de grosses averses, cette région n’a une fois de plus pas été épargnée. Plusieurs habitants ont sollicité les pompiers pour l’évacuation d’eau dans leurs cours et maisons.
Si à Poste-de-Flacq, le pont principal de l’Allée Mangue a permis d’épargner les maisons aux alentours et dans la région, une dizaine de familles ont néanmoins fait les frais de Dame Nature. Hier soir, les pompiers étaient à pied d’oeuvre pour non seulement pomper l’eau des cours et maisons inondées mais ont dû évacuer des habitants du Morcellement Camp Poorun, vers le centre de refuge de la localité. Selon Bojh Ramkurrun, conseiller du village de Poste-de-Flacq, ces dernières ont été nourries grâce notamment à la coopération des restaurants du village. Les habitants, dit-il, ont regagné leur domicile tôt ce matin tout en leur faisant comprendre qu’ils reviendraient si le niveau d’eau augmentait dangereusement.
À Quatre-Soeurs hier, il a fallu évacuer 11 familles en raison d’un glissement de terrain. La délocalisation de ces dernières vers Camp Ithier se fait toujours attendre et ce depuis des années. Leurs maisons situées en hauteur menacent de s’écrouler à chaque grosse pluie d’où leur évacuation d’urgence, tout en abandonnant de ce fait leurs provisions et leurs biens matériels.
La rue principale de Riche-Mare a également été inondée, causant de grandes difficultés aux voitures. La case de cette accumulation d’eau serait une mauvaise canalisation, bien qu’un chenal eut été récemment construit. Des herbes folles dans les champs aux alentours auraient bloqué le passage d’eau, d’où le déferlement sur la rue. Un commerce a ainsi dû fermer ses portes bien plus tôt que prévu.
Bramsthan est une des régions à n’avoir pas été épargnée. Plusieurs maisons ont été inondées, faisant de nombreux sinistrés.
Enfin, selon un préposé des casernes de pompiers à Flacq, une équipe a été dépêchée à Bel-Air-Rivière-Sèche où l’eau a envahi cinq maisons à proximité du supermarché Winner’s. Pourtant, rien n’indiquait une telle situation d’autant que le pont de la Rivière Sèche a été réhabilité il y a peu. Les gabions entourant les berges ont néanmoins tenu le choc malgré la déferlante montée des eaux.
Hier, les pompiers de l’Est sont également intervenus à Temple road Providence, Montagne-Blanche au Morcellement Sans souci, Camp-de-Masque à l’avenue Bissessur, Saint-Julien-d’Hotman près du complexe commercial Four Seasons, à Deep River Beau-Champ et Argy.