Malheureux à sa dernière sortie dans une valeur supérieure où une interférence intervenue dans la ligne d’arrivée lui avait coûté la victoire, Bottom Dollar chechera le rachat dans La Banque des Mascareignes Corporate Banking Cup, la cinquième épreuve de cette journée disputée sur 1650m. Cet élève de Budheswar Gujadhur a seul contre lui le fait de ne pas avoir encore brillé au delà des 1500m sur notre turf. Un handicap auquel quatre de ses adversaires du jour seront confrontés.
Parmi le champ de sept chevaux en lice, on constate que seuls C Major et Solar Captain se sont imposés sur plus de 1650m, tandis que Hot Rocket et Albert Mooney seront à leur première tentative au delà des 1500m sur notre turf, mais que seul le représentant de l’écurie Maingard n’a pas encore visité la winner’s enclosure cette saison. Après des débuts impressionnants en C3, Albert Mooney s’est montré de moins en moins convaincant dans sa valeur actuelle. Il sera à son premier essai sur le parcours du jour, mais aura l’avantage de s’élancer de la deuxième ligne qui pourrait lui permettre de se positionner dans le peloton de tête sans sortir de son pas à moins que C Major qui est également doté d’un bon pas initial et qui s’élancera de la première ligne, ne lui mène la vie dure sur la partie initiale. Hot Rocket qui a enlevé ses deux victoires en dictant son propre rythme, a démontré qu’il pouvait aussi bien venir au finish. Mal placé dans les stalles, il évoluera certainement en retrait si les deux chevaux précités n’insistent pour le commandement, avant de faire valoir son bon finish.
Osons croire qu’en attentiste, Bottom Dollar est plus performant que l’alezan de l’écurie Allet. Une course rondement menée serait à son avantage. S’il obtient une fin de course sans encombre, il peut se réhabiliter. Mais il devra compter cette fois avec d’autres bons finisseurs à l’instar de Mozart’s Giovanni et Solar Captain. Le gris de l’écurie R. Gujadhur s’était imposé lors de la 28e journée sur 1500m en C4 avant de terminer cinquième quatre semaines plus tard dans une épreuve remportée par Ashanti Gold qui avait bénéficié d’un parcours en or. Certes, il affronte un lot plus relevé, mais sur sa meilleure forme sud-africaine, la candidature de Mozart’s Giovanni doit être prise très au sérieux. Après un début de carrière mauricienne en fanfare, Solar Captain s’est contenté des accessits. Simple figurant dans le dernier Ruban Bleu, il avait couru en léger progrès à sa sortie suivante sur 1850m. Maniable, il evoluera sans doute au milieu du peloton. Le retour en forme de son écurie plaide en sa faveur et on peut s’attendre qu’il nous montre un meilleur visage cette fois.
C Major revient d’une suspension de huit semaines après que la présence d’un produit prohibé eut été découverte dans son système. Il se trouve dans une belle condition physique et devrait bénéficier d’un parcours en or au sein du peloton de tête. Coursier combatif, il peut se montrer très accrocheur et jouer un mauvais tour à ses adversaires. Quant à Gida, il n’a gagné que sur le sprint, et ce, en compagnie moins relevée. Il misera sur sa légère charge pour viser un petit chèque.